Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : La troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton, la candidate démocrate à la Maison Blanche

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attaques terroristes en Europe, quelles solutions face à la menace ?

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : les Jeux olympiques des réfugiés

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Le vrai antidote contre l’EI, c’est la culture"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les toits de Paris, un trésor entre ciel et terre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Athènes, la culture plus forte que la crise

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

EDF adopte le projet d'EPR à Hinkley Point, Londres temporise

En savoir plus

LE DÉBAT

Hillary Clinton peut-elle conquérir la Maison Blanche ? (partie 1)

En savoir plus

Economie

Lancement réussi pour Vega, nouvelle fusée européenne

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/02/2012

La première fusée Vega, le plus petit lanceur de l'Agence spatiale européenne, a décollé lundi à Kourou, en Guyane française. Il emporte à son bord neuf petits satellites d'observation qu'il doit placer en orbite.

AFP - La nouvelle petite fusée européenne Vega a décollé lundi du Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou pour un vol inaugural qui doit placer en orbite neuf petits satellites au terme d'une mission de 81 minutes seulement, a constaté un correspondant de l'AFP.

Selon l'Agence spatiale européenne (ESA) qui retransmet ce tir inaugural sur son site internet, le vol VV01 se déroulait normalement et chacun des trois premiers étages à combustible solide s'est séparé successivement comme prévu.

Moins de six minutes après le décollage, le quatrième et dernier étage à propulsion liquide, baptisé AVUM, a réussi son premier allumage pour aller placer en orbite les satellites embarqués à son bord à 1.450 km d'altitude.

Capable d'emporter 1,5 tonne en orbite basse (700 km d'altitude), Vega vise le marché des petites charges utiles, principalement institutionnelles, et a surtout vocation "à garantir un accès européen à l'espace" sur ce marché, résume Benoît Geffroy, de la direction des lanceurs de l'Agence spatiale européenne (ESA).

D'une hauteur de 30 mètres pour un poids au sol de 137 tonnes, Vega viendra compléter la gamme des lanceurs opérés depuis Kourou aux côtés du poids lourd Ariane 5 ECA (jusqu'à 9,5 tonnes en orbite de transfert géostationnaire) et du mythique Soyouz russe (jusqu'à 3 tonnes) qui a déjà deux tirs à son actif depuis la Guyane française.

"C'est un lanceur qui remplit un créneau important pour toutes les activités scientifiques. Les seuls équivalents dans le monde sont des missiles stratégiques reconvertis", soulignait récemment le directeur général de l'ESA, Jean-Jacques Dordain.

 

Première publication : 13/02/2012

  • ESPACE

    Les sondes américaines GRAIL placées en orbite lunaire

    En savoir plus

  • AÉROSPATIALE

    Lancement réussi pour la fusée Soyouz avec trois spationautes à son bord

    En savoir plus

  • ESPACE

    La Nasa envoie son robot Curiosity vers Mars

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)