Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

Culture

Adele triomphe aux Grammys Awards sur fond d'hommage à Whitney Houston

Vidéo par Valérie DEFERT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/02/2012

Éloignée de la scène ces dernières semaines pour raisons médicales, la Britannique Adele a remporté six trophées à l'occasion des 54e Grammys, endeuillés par la disparition de la diva pop Whitney Houston.

AFP - La Britannique Adele, d'une santé vocale insolente, a triomphé dimanche à Los Angeles lors des 54e Grammy Awards, remportant six trophées dont cinq des plus prestigieux, lors d'une soirée marquée par le souvenir de Whitney Houston, décédée la veille à Beverly Hills.

La Britannique de 23 ans, qui faisait son grand retour public depuis son opération des cordes vocales à l'automne, a remporté les six catégories dans lesquelles elle était nommée: enregistrement de l'année, album (pour "21"), album pop, interprétation pop, meilleure chanson, et vidéo courte.

Très émue, l'artiste qui écoulé 12 millions d'exemplaires de son album dans le monde, a déclaré: "Ce disque est inspiré par quelque chose de très normal, juste une relation (amoureuse) minable", avant d'ajouter que l'année 2011 est celle "qui a le plus changé (sa) vie" et de s'excuser, avec son célèbre accent populaire "cockney", d'avoir "un peu de morve" au nez.

La chanteuse a interprété son tube "Rolling In The Deep", témoignant d'une santé vocale insolente -- s'autorisant même une entrée a cappella -- et provoquant des larmes d'émotion chez Rihanna et une ovation debout de la salle.

La soirée a également été marquée par les hommages à la diva pop Whitney Houston, décédée brutalement samedi à Beverly Hills, à l'âge de 48 ans.

La cérémonie télévisée a commencé avec une prière à la mémoire de la chanteuse, à l'invitation du présentateur de la soirée, le rappeur LL Cool J.

"Nous avons un décès dans la famille", a-t-il dit. "Pour moi, la seule chose à faire est de commencer par une prière pour Whitney Houston", a-t-il ajouté, avant de lire un court texte devant une salle tête baissée en signe de respect.

Plusieurs artistes étaient en deuil, à l'instar de Lady Gaga, qui avait remisé ses atours les plus provocants -- sceptre doré excepté -- pour se contenter d'une robe noire à armatures en plastique et d'un voile en résille.

Plus tard dans la soirée, la chanteuse de R&B Jennifer Hudson a chanté "I Will Always love you", le titre-phare de Whitney Houston, juste après la lecture de la liste des disparus de l'année, ouverte par Amy Winehouse.

Plusieurs chanteurs ont salué la mémoire de la diva pop, notamment Stevie Wonder, qui a lancé: "Nous t'aimons tous, Whitney".

Les autres grands gagnants de la soirée sont les rockeurs américains Foo Fighters, repartis avec cinq trophées, dont ceux de meilleure chanson rock ("Walf") et meilleur album rock ("Wasting Light").

"Plutôt que de prendre les meilleurs studios à Hollywood et le meilleur matériel, on a fait ce disque dans mon garage avec des micros et quelques machines. Cela monte que le plus important, c'est le facteur humain", a assuré Dave Grohl, le chanteur du groupe né en 1994 de la dissolution de Nirvana.

Le rappeur Kanye West -- absent de la soirée -- a remporté quatre trophées, dont celui du meilleur album rap, pour "My Beautiful Dark Twisted Fantasy".

Le Grammy de la révélation est allé au groupe américain Bon Iver.

Faisant la part belle aux prestations en direct, les Grammys ont notamment fêté les retrouvailles des Beach Boys, le mythique groupe californien, qui a vaillamment entonné son tube "Good Vibrations" entouré des groupes Maroon 5 et Foster The People, la jeune garde du rock américain.

De la poignée de Français en lice, seul le compositeur Alexandre Desplat a été distingué, pour la musique du film "Le discours d'un roi".

Peu avant la cérémonie, la famille de Whitney Houston s'était déclarée "dévastée" par la "tragédie inimaginable" de la mort de la chanteuse.

L'institut médico-légal de Los Angeles a confirmé lors d'une conférence de presse qu'une autopsie de la chanteuse était en cours, et que "pour l'instant, il n'y a pas de soupçons d'homicide", selon son porte-parole Ed Winter.

La chanteuse a été retrouvée sans vie samedi après-midi dans sa chambre de l'hôtel Beverly Hilton, alors qu'elle s'apprêtait à participer à une soirée organisée par son ancien producteur, en marge des Grammy Awards.

Sa fille, Bobbi Kristina, a été admise pendant quelques heures à l'hôpital de Cedars-Sinaï à Beverly Hills dimanche, "pour traiter son stress", a précisé l'un de ses amis à l'AFP, sous couvert de l'anonymat. Elle est en sortie dans l'après-midi, selon CBS.

 

Première publication : 13/02/2012

  • MUSIQUE

    Kanye West et Adele, grands favoris des Grammys

    En savoir plus

  • MUSIQUE

    Avec son deuxième Grammy Awards, David Guetta est "encore plus heureux"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)