Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève se durcit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Blues au PS"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

  • Les députés ukrainiens appelés à ratifier l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Deuxième grand oral pour le Premier ministre Manuel Valls

    En savoir plus

  • Ebola : Obama prévoit d'envoyer 3 000 militaires en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

SPORT

Rome retire sa candidature à l'organisation des JO d'été de 2020

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/02/2012

Rome a retiré sa candidature à l'organisation des Jeux olympiques d'été de 2020. Une telle candidature ne serait pas "responsable" en raison de la situation économique actuelle de l'Italie, a expliqué Mario Monti, le président du Conseil.

AFP - Le président du Conseil italien Mario Monti a annoncé mardi le retrait de la candidature de Rome pour l'organisation des jeux Olympiques d'été en 2020 déclarant qu'elle ne serait pas "responsable".

Tokyo, Madrid, Istanbul, Doha, Bakou restent en lice pour l'organisation des JO. La ville organisatrice sera dévoilée le 7 septembre 2013 par le Comité international olympique (CIO).

M. Monti a annoncé le renoncement de Rome à la veille de la date limite pour le dépôt des candidatures, en l'expliquant par la crise économique actuelle et l'investissement considérable nécessaire à l'organisation des Jeux.

"Nous sommes arrivés à la conclusion unanime que le gouvernement pense qu'il ne serait pas responsable, dans les conditions actuelles en Italie, d'assumer ces garanties", a-t-il déclaré en conférence de presse.

L'agence de notation américaine Moody's a annoncé lundi soir avoir abaissé la note de solvabilité de l'Italie d'un cran, à "A3", en même temps que celle du Portugal d'un cran également à "Ba3", et celle de l'Espagne de deux crans à "A3".

"Nous ne nous sentons pas capables de prendre un engagement financier qui pourrait obérer les finances italiennes pour des années. A un autre moment de notre Histoire nous aurions pris le risque, mais pas maintenant", a encore déclaré le chef du gouvernement italien.

La Ville de Rome, qui a organisé les jeux d'été pour la dernière fois en 1960, avait besoin d'une lettre d'engagement du gouvernement pour adresser sa candidature officielle au Comité international olympique (CIO).

"Nous avons perdu une grande occasion, mais nous ne pouvons qu'accepter la décision du gouvernement", a réagi le président du Comité de promotion pour Rome 2020, Mario Pescante.

Première publication : 14/02/2012

  • JAPON

    Tokyo, ville candidate aux Jeux Olympiques d'été de 2020

    En savoir plus

  • OLYMPISME

    Après Hiroshima, Prague retire sa candidature pour l'organisation des JO d'été 2020

    En savoir plus

  • JEUX OLYMPIQUES

    La ville sud-coréenne de Pyeongchang organisera les Jeux d'hiver-2018

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)