Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Economie

L'économie française progresse de 1,7 % en 2011

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/02/2012

La croissance française a atteint 1,7 % en 2011. Au quatrième trimestre, le PIB de l'Hexagone a progressé de 0,3%, tandis que sur la même période, l'économie allemande, souvent érigée en exemple, a connu une contraction de 0,2 %.

REUTERS - L'économie française a enregistré une croissance de 0,2% au quatrième trimestre 2011, a annoncé l'Insee mercredi, un chiffre supérieur aux attentes grâce au commerce extérieur et à l'investissement.

Les 36 économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une évolution du produit intérieur brut de -0,1%, leurs estimations s'échelonnant de -0,6 à +0,2%. (Voir )

La Banque de France prévoyait de son côté une croissance nulle au cours des trois derniers mois de l'année et l'Insee une baisse du PIB de 0,2%.

La deuxième économie de la zone euro progresse de 1,7% sur l'ensemble de 2011 après 1,4% en 2010. L'acquis de croissance pour 2012 s'inscrit à +0,3%.

Le ministre de l'Economie François Baroin a estimé dans un communiqué que ces chiffres confortaient les prévisions du gouvernement qui table sur une croissance de 0,5% cette année.

Léger ralentissement de la consommation

L'Insee a révisé à +0,3% la croissance du troisième trimestre contre +0,4% précédemment.

Au quatrième trimestre, la contribution du solde dégagé par le commerce extérieur à la croissance est estimée à 0,7 point après +0,1 point au troisième trimestre.

Les investissements des ménages, des entreprises non financières et des administrations publiques affichent une hausse de 0,9% après +0,2% au trimestre précédent et contribuent ainsi à hauteur de 0,2 point à la progression du PIB.

Les entreprises non financières ont notamment augmenté leurs investissements de 1,4%.

Les dépenses des ménages, moteur traditionnel de l'économie, s'inscrivent néanmoins en légère décélération, à +0,2% après +0,3% au troisième trimestre.

En Allemagne, première économie de la zone euro, le PIB s'est contracté de 0,2% au quatrième trimestre, le ralentissement du commerce extérieur et de la consommation ayant pesé sur la croissance.

Première publication : 15/02/2012

  • EMPLOI

    Destructions de postes en France : le décompte

    En savoir plus

  • MÉDIAS

    La presse allemande s’amuse des ambitions “à la Schröder” de Nicolas Sarkozy

    En savoir plus

  • FRANCE

    “L’effet sur l’emploi des mesures annoncées au sommet social sera limité”

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)