Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, la guerre oubliée

En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Gaza : pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Ce qu'il faut retenir de la vidéo de la décapitation de James Foley par l'EI

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent le barrage de Mossoul

    En savoir plus

EUROPE

Le procès de Ratko Mladic s'ouvrira le 14 mai à La Haye

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/02/2012

Le procès de l'ex-chef militaire des Serbes de Bosnie Ratko Mladic s'ouvrira le 14 mai, a annoncé le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY). Il est notamment poursuivi pour son rôle dans le massacre de Srebrenica, en 1995.

AFP - Le procès de l'ex-chef militaire des Serbes de Bosnie Ratko Mladic, accusé de génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité lors de la guerre de Bosnie (1992-1995), s'ouvrira le 14 mai, a annoncé mercredi le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY).

"Le procès débutera le lundi 14 mai 2012 avec la déclaration liminaire de l'accusation", ont ordonné les juges du TPIY dans une décision rendue publique. L'accusation présentera 410 témoignages dans le procès, a-t-elle annoncé vendredi dans un document publié par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY).
              
"La liste de témoins de l'accusation compte les témoignages de 410 témoins. 385 d'entre eux sont des témoins des faits et 25 sont des experts", a indiqué le bureau du procureur du TPIY dans le document.
              
L'accusation envisage de demander à 158 témoins des faits et à dix experts de témoigner durant le procès à La Haye, sous réserve des décisions des juges, durant environ 200 heures, poursuit le texte. Les autres témoignages seront présentés par écrit.
              
Le dossier de l'accusation comporte 27.906 "pièces à conviction", principalement des documents de l'armée et du gouvernement des Serbes de Bosnie, des documents concernant la découverte et l'identification des restes des victimes ainsi que les carnets personnels de Ratko Mladic et des enregistrements audio et vidéo, selon la même source.
              
La défense de Ratko Mladic avait affirmé le 19 janvier ne pas être en mesure d'être prête pour le procès avant le mois d'octobre alors que, lors d'une précédente audience, le juge Alphons Orie avait indiqué que le procès pourrait s'ouvrir le 27 mars.
              
Arrêté le 26 mai en Serbie après s'être caché pendant seize ans, Ratko Mladic est poursuivi pour onze chefs d'accusation de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre commis pendant la guerre de Bosnie (1992-1995).
              
Il est notamment poursuivi pour son rôle dans le massacre de quelque 8.000 Musulmans à Srebrenica en juillet 1995, le pire commis en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

Première publication : 15/02/2012

  • JUSTICE INTERNATIONALE

    Le TPIY considère que Ratko Mladic plaide non coupable

    En savoir plus

  • JUSTICE INTERNATIONALE

    Ratko Mladic présent à sa deuxième audience devant le TPIY

    En savoir plus

  • SERBIE

    Ratko Mladic comparaît devant le Tribunal de La Haye

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)