Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DEMAIN À LA UNE

Russie - Ukraine - EU: Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Alain Duhamel signe "Une histoire personnelle de la Ve République"

En savoir plus

SUR LE NET

Data centers : un coût énergétique trop élevé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le fardeau d'une nation"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Aubry, beaucoup de silence pour rien"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Start-up, la tentation de l'étranger

En savoir plus

#ActuElles

Le vin a-t-il un sexe ?

En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Deux journalistes français jugés en Papouasie

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Kobané : les États-Unis larguent des armes aux combattants kurdes

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

  • Foot européen : excepté la Juve, les cadors assurent

    En savoir plus

  • Ebola : la course au vaccin bat son plein

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Serbie-Albanie : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

Moyen-orient

Burhan Ghalioun réélu pour trois mois à la tête du CNS

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/02/2012

L'universitaire Burhan Ghalioun a été reconduit pour trois mois à la tête du Conseil national syrien (CNS), la principale coalition de l'opposition au régime de Bachar al-Assad. L'instance s'est réunie à Doha, au Qatar.

AFP -Le Conseil national syrien (CNS), principale instance de l'opposition, a reconduit pour trois mois Burhan Ghalioun à sa tête, a indiqué mercredi à l'AFP Basma Kodmani, porte-parole du CNS.

"Burhan Ghalioun a été prolongé pour trois mois", a déclaré Mme Kodmani jointe par téléphone à Doha où le CNS est réuni mercredi.

Président du CNS depuis sa fondation en octobre 2011, Burhan Ghalioun est un universitaire exilé en France depuis plus de 30 ans. Tenant d'une gauche nationaliste arabe, il avait émergé en octobre comme LA personnalité capable de rassembler au sein d'un conseil composé de multiples tendances (islamistes, nationalistes, libéraux, indépendants) et adoubé par les Frères musulmans majoritaires.

Mais sa gestion était critiquée par les opposants de l'intérieur comme par les exilés syriens membres du CNS.

"Les règles de fonctionnement du CNS imposent une présidence tournante tous les trois mois. La règle est la rotation, mais il peut y avoir des exceptions", avait expliqué Mme Kodmani à l'AFP.

Le CNS espère être reconnu rapidement par des pays arabes, notamment après la décision des pays du CCG (Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman et Qatar) d'expulser les ambassadeurs de Syrie dans leurs pays et de rappeler les leurs en poste à Damas.

 

Première publication : 16/02/2012

  • SYRIE

    Washington qualifie de "plaisanterie" le référendum constitutionnel du régime

    En savoir plus

  • SYRIE

    La Ligue arabe apporte son soutien matériel et politique à l'opposition syrienne

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'armée syrienne entre dans Hama et poursuit les bombardements sur Homs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)