Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

Culture

Les chants de la révolution égyptienne

Texte par Priscille LAFITTE , Hussein EMARA

Dernière modification : 15/02/2012

FRANCE 24 propose un webdocumentaire sur la musique au cœur de la révolution égyptienne : les artistes qui ont chanté à Tahrir, la censure sous Moubarak, l'histoire de la musique engagée, la chanson pro-islamique et la scène alternative du Caire.

À chaque révolution, sa musique. À chaque peuple, ses hymnes fondateurs. Les 18 jours d’occupation de la place Tahrir, du 25 janvier au 11 février 2011, ont vu se déployer une créativité artistique que l’Egypte n’avait pas connue depuis des décennies. Les poètes ont pu dire à la suite de Paul Eluard : Tahrir (littéralement "libération"), je chéris ton nom.

Un an après la chute d’Hosni Moubarak, nous sommes retournés au Caire. Nous y avons rencontré les jeunes chanteurs de la révolution, dont l’objectif est désormais de faire chuter le Conseil militaire actuellement au pouvoir. Parmi eux, Ramy Essam et le groupe Eskenderella. Nous y avons entendu de vieilles chansons oubliées et censurées depuis des décennies, composées par Sayed Darwich et Cheikh Imam.

Au cours de notre périple dans la ville tentaculaire, nous avons fait la connaissance de poètes (en Égypte, les paroliers sont des poètes à part entière), des rappeurs tels que Mohamed el-Deeb, des joueurs de oud, des groupes de rock, nommés Cairokee et Salalem, des DJ qui font de l’électro chaabi, sous les alias DJ Figo, Sadate et Amr Haha. Tous ont été bouleversés par la révolution. Beaucoup ont choisi de vivre désormais de leur art, malgré les conditions économiques difficiles en Egypte.

Or, après quelques mois d’une liberté d’expression sans précédent, l’étau semble  à nouveau se resserrer. À présent, les artistes craignent non seulement la mainmise de l'armée sur l'industrie culturelle, mais aussi les pressions islamistes.

Nous vous proposons un voyage dans la musique engagée : de la place Tahrir, où s’est épanoui le chant révolutionnaire, à l’ancien siège du parti de Moubarak, où, il y a encore un an, se décidait les chanteurs “valables” ou non. Nous ferons étape à l’université du Caire, où s’est écrit un chapitre de l’histoire de la musique politique, celle du poète Ahmad Fouad Negm et de Cheikh Imam. Nous irons au centre culturel Al-Sawy, là où se joue la musique alternative depuis 2003, rendrons visite aux membres de la société de production islamique Wellsbox et assisterons à un mariage dans la banlieue populaire du Caire, le quartier Al Salam, où les DJ électro chaabi sont rois.

Bonne route et bonne écoute !

Pour se rendre sur le webdocumentaire, cliquer ici.

Première publication : 15/02/2012

COMMENTAIRE(S)