Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

FRANCE

Hervé Morin se retire et apporte son soutien à Nicolas Sarkozy

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/02/2012

Après Christine Boutin, c'est au tour du candidat centriste Hervé Morin, crédité de 1% des intentions de vote, de renoncer à sa candidature à la présidentielle et de rallier le chef de l'État sortant, Nicolas Sarkozy.

REUTERS - Le centriste Hervé Morin annonce dans un entretien à paraître vendredi dans Le Figaro Magazine qu'il renonce à sa candidature à l'élection présidentielle en France et se rallie à Nicolas Sarkozy.

"Ma détermination ne doit pas tourner à l'obstination", déclare le président du Nouveau Centre.

L'ancien ministre de la Défense dit attendre de Nicolas Sarkozy, qui a déclaré sa candidature mercredi soir, "qu'il tire les conséquences des erreurs de ce quinquennat" pour retrouver "une démocratie équilibrée".

Hervé Morin, qui ambitionnait d'aller "jusqu'au bout" malgré "les coups de couteau permanents" et "l'absence de solidarité et de solidité" au sein de son parti, tire les conséquences de sondages au point mort (1% d'intentions de vote en sa faveur au
mieux) et d'une difficile collecte de parrainages.
 

Première publication : 16/02/2012

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    Nicolas Sarkozy étrenne son costume de président-candidat en Haute-Savoie

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    François Hollande dénonce le "fiasco" du quinquennat Sarkozy

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    Christine Boutin retire sa candidature et rallie Nicolas Sarkozy

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)