Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Moyen-orient

Pékin envoie son vice-ministre des Affaires étrangères pour tenter une médiation

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/02/2012

Pékin a annoncé la venue du vice-ministre des Affaires étrangères chinois à Damas afin de tenter une médiation dans la crise syrienne. La Chine est opposée à toute "intervention armée" et à la démission de Bachar al-Assad.

REUTERS - Le ministère chinois des Affaires étrangères a annoncé jeudi l'envoi prochain en Syrie du vice-ministre Zhai Jun, quelques jours après l'appel à la prudence dans ce dossier lancé par Pékin aux Nations unies.

Zhai Jun sera en Syrie vendredi et samedi et les détails de son déplacement n'ont pas encore tous été définis, a précisé un porte-parole du ministère lors d'un point de presse régulier.

La Chine, tout comme la Russie, avait opposé son veto le 4 février à la résolution des pays occidentaux et arabes appelant le président syrien Bachar al Assad à démissionner.

Face aux critiques de l'Occident et de la Ligue arabe, Pékin a expliqué vouloir prévenir davantage de violences et agir en accord avec la charte des Nations unies, avant d'envoyer au Proche-Orient deux émissaires de rang intermédiaire pour
expliquer sa position.

La visite de Zhai Jun marque une nouvelle fois la volonté chinoise d'afficher ses efforts de médiation dans la crise syrienne.

"La Chine souhaite promouvoir une solution pacifique et adaptée", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Liu Weimin.

Il n'a pas précisé si Zhai Jun rencontrerait des membres de l'opposition. Le vice-ministre s'est entretenu avec une délégation d'opposants la semaine dernière à Pékin.

Parallèlement, le Quotidien du Peuple a fait paraître jeudi un éditorial consacré à la Syrie en soulignant "l'extrême fragilité" de l'environnement politique de la région.

"Le Moyen-Orient est le plus important réservoir de carburant au monde. S'il est gagné par le chaos, les prix du pétrole s'envoleront, provoquant un choc pour les marchés
boursiers, les systèmes financiers et les économies", peut-on lire dans ce commentaire.

L'article est signé "Zhong Sheng", qui peut signifier "la voix de la Chine" et qui est fréquemment utilisé pour identifier les positions gouvernementales en matière de politique étrangère.

Le commentaire se poursuit en accusant les Etats-Unis de chercher à installer un gouvernement ami en Syrie pour contrer l'influence iranienne.
 

Première publication : 16/02/2012

  • CHINE - SYRIE

    "La diplomatie chinoise est plus pragmatique qu'idéologique"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Burhan Ghalioun réélu pour trois mois à la tête du CNS

    En savoir plus

  • SYRIE

    Washington qualifie de "plaisanterie" le référendum constitutionnel du régime

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)