Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Angela Merkel à Kiev pour arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Attentat-suicide meurtrier contre le QG des renseignements à Bagdad

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

Moyen-orient

Pékin envoie son vice-ministre des Affaires étrangères pour tenter une médiation

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/02/2012

Pékin a annoncé la venue du vice-ministre des Affaires étrangères chinois à Damas afin de tenter une médiation dans la crise syrienne. La Chine est opposée à toute "intervention armée" et à la démission de Bachar al-Assad.

REUTERS - Le ministère chinois des Affaires étrangères a annoncé jeudi l'envoi prochain en Syrie du vice-ministre Zhai Jun, quelques jours après l'appel à la prudence dans ce dossier lancé par Pékin aux Nations unies.

Zhai Jun sera en Syrie vendredi et samedi et les détails de son déplacement n'ont pas encore tous été définis, a précisé un porte-parole du ministère lors d'un point de presse régulier.

La Chine, tout comme la Russie, avait opposé son veto le 4 février à la résolution des pays occidentaux et arabes appelant le président syrien Bachar al Assad à démissionner.

Face aux critiques de l'Occident et de la Ligue arabe, Pékin a expliqué vouloir prévenir davantage de violences et agir en accord avec la charte des Nations unies, avant d'envoyer au Proche-Orient deux émissaires de rang intermédiaire pour
expliquer sa position.

La visite de Zhai Jun marque une nouvelle fois la volonté chinoise d'afficher ses efforts de médiation dans la crise syrienne.

"La Chine souhaite promouvoir une solution pacifique et adaptée", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Liu Weimin.

Il n'a pas précisé si Zhai Jun rencontrerait des membres de l'opposition. Le vice-ministre s'est entretenu avec une délégation d'opposants la semaine dernière à Pékin.

Parallèlement, le Quotidien du Peuple a fait paraître jeudi un éditorial consacré à la Syrie en soulignant "l'extrême fragilité" de l'environnement politique de la région.

"Le Moyen-Orient est le plus important réservoir de carburant au monde. S'il est gagné par le chaos, les prix du pétrole s'envoleront, provoquant un choc pour les marchés
boursiers, les systèmes financiers et les économies", peut-on lire dans ce commentaire.

L'article est signé "Zhong Sheng", qui peut signifier "la voix de la Chine" et qui est fréquemment utilisé pour identifier les positions gouvernementales en matière de politique étrangère.

Le commentaire se poursuit en accusant les Etats-Unis de chercher à installer un gouvernement ami en Syrie pour contrer l'influence iranienne.
 

Première publication : 16/02/2012

  • CHINE - SYRIE

    "La diplomatie chinoise est plus pragmatique qu'idéologique"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Burhan Ghalioun réélu pour trois mois à la tête du CNS

    En savoir plus

  • SYRIE

    Washington qualifie de "plaisanterie" le référendum constitutionnel du régime

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)