Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

La mode de 2014 marquée par une douce révolution et une prise de conscience des créateurs.

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

Culture

Aretha Franklin chantera un dernier hommage aux funérailles de Whitney Houston

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/02/2012

Les icônes de la chanson américaine Aretha Franklin et Stevie Wonder interpréteront une chanson en hommage à Whitney Houston lors des funérailles de la chanteuse, prévues ce samedi dans la grande banlieue de New York.

AFP - Aretha Franklin et Stevie Wonder chanteront samedi aux obsèques de Whitney Houston à Newark (Est des Etats-Unis), et l'acteur Kevin Costner lui rendra un dernier hommage dans la petite église où elle chantait enfant.
              
Une pléiade de stars ont confirmé leur présence aux obsèques privées prévues à midi (17H00 GMT) à l'église New Hope, dans la ville natale de la chanteuse dans la grande banlieue de New York, a précisé son agent.
              
Kevin Costner, avec qui Whitney Houston avait triomphé en 1992 au cinéma dans "Bodyguard", devrait prendre la parole, la chanteuse Alicia Keys sera là, Oprah Winfrey a également été invitée.
              
Vendredi, la famille mettait la main aux derniers détails d'une cérémonie qu'elle a voulu strictement privée.
              
L'accès aux rues conduisant à l'église, qui peut contenir 1.500 personnes, était déjà fermé par des barrières métalliques. La police a recommandé aux fans de Whitney Houston, venus nombreux ces derniers jours déposer bougies, fleurs, ballons et cartes de condoléances, de ne pas venir sur place samedi, et de regarder chez eux le service religieux, qui sera diffusé en direct à la télévision et sur internet.
              
"Ils devront lui rendre hommage à distance", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la police.
              
Seule la famille et les amis de la pop-star décédée le 11 février dans un hôtel de Beverly Hills seront admis dans l'église de brique rouge, "sur invitation".
              
Après avoir apparemment envisagé un hommage public au Prudential Center, immense complexe omnisports de Newark, la famille en a abandonné l'idée.
              
Les chanteurs de gospel Donnie McClurkin, Kim Burrell et Cece Winans participeront également à la cérémonie samedi. Le pasteur officiant sera un ami de Whitney Houston, Marvin Winans, également chanteur de gospel. Il prononcera l'éloge funèbre.
              
C'est lui qui en 1992 avait marié la pop star et le chanteur de R&B Bobby Brown. Le couple, qui a une fille de 18 ans, Bobbi Christina, a divorcé en 2007. Bobby Brown a des relations tendues avec la famille de son ex-épouse, mais il devrait aussi être présent.
              
Clive Davis, le producteur de la star retrouvée morte dans la baignoire de sa chambre d'hôtel pour des raisons encore inconnues, a également fait savoir qu'il viendrait, tout comme le directeur de son école primaire de la ville voisine d'East Orange, Henry Hamilton.
              
"Elle n'aurait pas voulu que ce soit un moment triste. Je m'attends à ce qu'il y ait beaucoup de musique", a-t-il déclaré à l'AFP, inconsolable depuis le décès de la pop star qu'il connaissait depuis qu'elle avait 6 ans.
              
Après la cérémonie, Whitney Houston sera enterrée au cimetière de Fairview, dans la ville proche de Westfield, où repose déjà son père John décédé en 2003.
              
Les drapeaux seront en berne dans tout l'Etat du New Jersey.
              
Cette décision du gouverneur Chris Christie a suscité de vives critiques sur Twitter, en raison du passé parfois trouble de la pop-star, connue pour sa dépendance à la drogue et à l'alcool. "Notre drapeau ne devrait pas être en berne pour une droguée", a notamment écrit une certaine Danielle.
              
Le gouverneur a vivement défendu sa décision, estimant que la "contribution artistique" de Whitney Houston méritait d'être ainsi célébrée.
              
Surnommée "La Voix", elle avait dominé la scène musicale américaine de la pop et de la soul dans les années 80 et 90, vendant près de 170 millions de disques.



"I will always love you" de Whitney Houston

Première publication : 17/02/2012

  • MUSIQUE

    Adele triomphe aux Grammys Awards sur fond d'hommage à Whitney Houston

    En savoir plus

  • DÉCÈS

    L'icône de la pop Whitney Houston retrouvée morte à Beverly Hills

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)