Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Face au scandale, la présidente de la région de Madrid démissionne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tensions à Madagascar, l'opposition demande la destitution du président

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Foxtrot" : Samuel Maoz dissèque la société israélienne

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Téhéran à Washington : "Quitter l'accord sur le nucléaire iranien n'est pas une option"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : en Catalogne, certains redoutent une radicalisation du mouvement indépendantiste

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump et Emmanuel Macron : "bromance", "pellicules"... et Iran

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Législatives au Liban : les femmes en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vincent Bolloré en garde à vue dans une enquête sur ses concessions portuaires en Afrique

En savoir plus

Amériques

Le Congrès reconduit les allègements fiscaux voulus par Obama

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/02/2012

Le Congrès a adopté, ce vendredi, un texte prolongeant le programme d’allègements de charges pour les salariés jusqu’à la fin de l’année. Ce vote met fin à des mois de débats houleux entre démocrates et républicains.

AFP - Le Congrès américain a voté vendredi un prolongement d'allègements de charges pour les salariés jusqu'à la fin de l'année afin de soutenir l'économie, au lendemain d'un accord en ce sens qui a mis fin à une longue bataille entre démocrates et républicains.

Le texte a été adopté dans un premier temps par 293 voix contre 132 à la Chambre des représentants, dominée par les républicains, puis par 60 voix contre 36 au Sénat, à majorité démocrate.

La chef de la minorité démocrate à la Chambre Nancy Pelosi a cependant regretté que le texte ne prévoie pas de hausse des impôts pour les Américains gagnant plus d'un million de dollars par an, tout en estimant que son adoption constituait une "victoire pour la classe moyenne".

Le représentant républicain Dave Camps, qui a négocié l'accord avec les démocrates, a qualifié le texte de "victoire significative pour ceux d'entre nous qui s'inquiètent de la dette nationale et de la tendance à la dépense publique qui a paralysé pendant bien trop longtemps Washington".

Dirigeants démocrates et républicains du Congrès s'étaient enfin entendus tôt jeudi matin pour prolonger ces allègements fiscaux pour les salariés, conformément aux souhaits du président Barack Obama.

Cet accord marque un tournant au Congrès, théâtre ces derniers mois de rudes batailles entre démocrates et républicains.

Première publication : 17/02/2012

  • ÉTATS-UNIS

    Les réformes fiscales au cœur du discours de Barack Obama sur l'état de l'Union

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Primaires républicaines : Mitt Romney et Rick Santorum au coude à coude dans le Minnesota

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama présente sa feuille de route lors du discours sur l'état de l'Union

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)