Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Contrats de travail : vers plus de flexibilité ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Violences gynécologiques, la lutte prend corps"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tweets, retweets et détweets

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : un deuil national de trois jours et de nombreuses questions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le combat des esclaves sexuelles sud-coréennes continue"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

États-Unis : vers une guerre commerciale avec la Chine ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'Inde, 70 ans et toujours jeune"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : au moins 18 morts dans l’attentat de Ouagadougou

En savoir plus

EUROPE

Le capitaine du Costa Concordia n'était ni ivre, ni drogué

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/02/2012

Si le capitaine du paquebot n'avait pas consommé d'alcool ou de stupéfiant au moment où le navire s'est échoué, selon les premiers résultats médicaux, des traces de cocaïne ont, en revanche, été retrouvées dans ses cheveux.

REUTERS - Le capitaine du Costa Concordia n'était pas sous l'emprise de drogue ou d'alcool lorsqu'il a échoué le paquebot sur un récif de l'île de Giglio le 13 janvier, selon une association de consommateurs et son avocat.

L'association de consommateurs Codacons, qui représentait les passagers lors des tests effectués sur Francesco Schettino, a toutefois jugé les résultats des examens "peu fiables".

Les tests n'ont permis aucune consommation de produits illicites, même si des traces inexpliquées de cocaïne ont été retrouvées dans les cheveux du capitaine, précise Codacons.

L'avocat de Francesco Schettino a critiqué l'initiative prise par Codacons de commenter les résultats des tests alors que ceux-ci n'ont pas encore été rendus publics.

"Les résultats des tests sont négatifs, aussi bien pour la drogue que pour l'alcool", a-t-il dit.

Le scientifique en charge des examens, Marcello Chiarotti, a déclaré de son côté à l'agence italienne ANSA que les résultats étaient "clairs" et qu'il allait transmettre le dossier au procureur.

Francesco Schettino est assigné à résidence depuis l'accident. Il est accusé d'homicides en raison de la mort de 17 passagers et d'abandon de navire.

 

Première publication : 19/02/2012

  • ITALIE

    Costa Concordia : l'opération de pompage du mazout a commencé

    En savoir plus

  • FRANCE

    La justice française ouvre une enquête sur le naufrage du "Concordia"

    En savoir plus

  • ITALIE

    Concordia : Costa Croisières propose 11 000 euros d'indemnités par passager

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)