Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

EUROPE

Le capitaine du Costa Concordia n'était ni ivre, ni drogué

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/02/2012

Si le capitaine du paquebot n'avait pas consommé d'alcool ou de stupéfiant au moment où le navire s'est échoué, selon les premiers résultats médicaux, des traces de cocaïne ont, en revanche, été retrouvées dans ses cheveux.

REUTERS - Le capitaine du Costa Concordia n'était pas sous l'emprise de drogue ou d'alcool lorsqu'il a échoué le paquebot sur un récif de l'île de Giglio le 13 janvier, selon une association de consommateurs et son avocat.

L'association de consommateurs Codacons, qui représentait les passagers lors des tests effectués sur Francesco Schettino, a toutefois jugé les résultats des examens "peu fiables".

Les tests n'ont permis aucune consommation de produits illicites, même si des traces inexpliquées de cocaïne ont été retrouvées dans les cheveux du capitaine, précise Codacons.

L'avocat de Francesco Schettino a critiqué l'initiative prise par Codacons de commenter les résultats des tests alors que ceux-ci n'ont pas encore été rendus publics.

"Les résultats des tests sont négatifs, aussi bien pour la drogue que pour l'alcool", a-t-il dit.

Le scientifique en charge des examens, Marcello Chiarotti, a déclaré de son côté à l'agence italienne ANSA que les résultats étaient "clairs" et qu'il allait transmettre le dossier au procureur.

Francesco Schettino est assigné à résidence depuis l'accident. Il est accusé d'homicides en raison de la mort de 17 passagers et d'abandon de navire.

 

Première publication : 19/02/2012

  • ITALIE

    Costa Concordia : l'opération de pompage du mazout a commencé

    En savoir plus

  • FRANCE

    La justice française ouvre une enquête sur le naufrage du "Concordia"

    En savoir plus

  • ITALIE

    Concordia : Costa Croisières propose 11 000 euros d'indemnités par passager

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)