Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"L'argent, tabou des députés"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Climat : faut-il encore rappeler l'urgence de la situation?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC: "Nous n'excluons pas des mesures de rétorsion contre l'UE" (Léonard She Okitundu)

En savoir plus

LE DÉBAT

One Planet Summit : Sans les Etats-Unis, qui va payer pour le climat ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "La droite devrait prendre le temps de la réflexion"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Jean-Louis Debré : "Chirac est à l'origine de la prise de conscience" sur l'environnement

En savoir plus

FOCUS

En Espagne, le Tage est en danger

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La "très grande mélancolie" de Lamia Ziadé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, la Lune, Mars, et au-delà"

En savoir plus

EUROPE

Le capitaine du Costa Concordia n'était ni ivre, ni drogué

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/02/2012

Si le capitaine du paquebot n'avait pas consommé d'alcool ou de stupéfiant au moment où le navire s'est échoué, selon les premiers résultats médicaux, des traces de cocaïne ont, en revanche, été retrouvées dans ses cheveux.

REUTERS - Le capitaine du Costa Concordia n'était pas sous l'emprise de drogue ou d'alcool lorsqu'il a échoué le paquebot sur un récif de l'île de Giglio le 13 janvier, selon une association de consommateurs et son avocat.

L'association de consommateurs Codacons, qui représentait les passagers lors des tests effectués sur Francesco Schettino, a toutefois jugé les résultats des examens "peu fiables".

Les tests n'ont permis aucune consommation de produits illicites, même si des traces inexpliquées de cocaïne ont été retrouvées dans les cheveux du capitaine, précise Codacons.

L'avocat de Francesco Schettino a critiqué l'initiative prise par Codacons de commenter les résultats des tests alors que ceux-ci n'ont pas encore été rendus publics.

"Les résultats des tests sont négatifs, aussi bien pour la drogue que pour l'alcool", a-t-il dit.

Le scientifique en charge des examens, Marcello Chiarotti, a déclaré de son côté à l'agence italienne ANSA que les résultats étaient "clairs" et qu'il allait transmettre le dossier au procureur.

Francesco Schettino est assigné à résidence depuis l'accident. Il est accusé d'homicides en raison de la mort de 17 passagers et d'abandon de navire.

 

Première publication : 19/02/2012

  • ITALIE

    Costa Concordia : l'opération de pompage du mazout a commencé

    En savoir plus

  • FRANCE

    La justice française ouvre une enquête sur le naufrage du "Concordia"

    En savoir plus

  • ITALIE

    Concordia : Costa Croisières propose 11 000 euros d'indemnités par passager

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)