Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claudia Cardinale sublimée mais retouchée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RD Congo : l'ONU va réduire le nombre de casques bleus

En savoir plus

POLITIQUE

Soutien de Valls à Macron : Le PS est-il mort ?

En savoir plus

FOCUS

Crise migratoire en Europe : le difficile parcours des "dublinés"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vincent Perez, le photographe derrière l’acteur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le meurtre de deux inspecteurs de l'ONU, signe du chaos en RDC"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Samsung présente son nouveau smartphone

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Valls, M. Déloyal"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bye Bye, l'Union européenne !

En savoir plus

Asie - pacifique

Téhéran stoppe ses ventes de pétrole à la France et au Royaume-Uni

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/02/2012

L'Iran a interrompu ses livraisons de brut aux compagnies françaises et britanniques, a annoncé le ministère iranien du Pétrole. Téhéran entend ainsi répondre à l'embargo graduel sur le pétrole iranien décidé par l'Union européenne.

AFP - L'Iran a cessé de vendre du pétrole aux compagnies pétrolières françaises et britanniques, a déclaré dimanche le porte-parole du ministère iranien du Pétrole, Alireza Nikzad, cité par le site officiel du ministère.

"Les ventes de pétrole aux compagnies britanniques et françaises ont cessé", a déclaré M. Nikzad.

"A la suite de la décision officiellement annoncée par le ministère des Affaires étrangères, le ministère du Pétrole a cessé ses ventes de pétrole aux compagnies britanniques et françaises", a-t-il ajouté.

"Nous avons prévu de livrer notre pétrole à d'autres clients", a-t-il ajouté.

Deuxième pays de l'Opep, l'Iran produit 3,5 millions de barils de pétrole par jour et en exporte 2,5 millions.

Il vend un peu plus de 20% de son pétrole aux pays de l'Union européenne (soit environ 600.000 barils/jour), essentiellement à l'Italie, à l'Espagne et à la Grèce. Téhéran exporte 70% de son pétrole vers les pays d'Asie.

La France, pour sa part, importait en 2011 quelque 58.000 barils/jour de brut iranien, ce qui couvre 3% de ses besoins d'or noir.

L'Iran a annoncé mercredi qu'il allait revoir à la baisse ses ventes de pétrole aux pays européens, sans les interrompre "pour l'instant", rétorquant ainsi à l'embargo graduel sur le pétrole iranien décidé par l'Union européenne, qui a relativisé l'impact de cette décision.

 

Première publication : 19/02/2012

  • IRAN

    Ahmadinejad entend baisser ses exportations de pétrole vers l'Europe

    En savoir plus

  • IRAN

    Téhéran annonce des avancées majeures dans son programme nucléaire

    En savoir plus

  • IRAN

    Des navires de guerre iraniens sont entrés en Méditerranée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)