Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

VOUS ÊTES ICI

Le cognac, la liqueur des dieux

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Jihadi John", le bourreau britannique de l'EI, démasqué

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Aux origines de Boko Haram

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : Assad est-il de nouveau "fréquentable" ?

En savoir plus

DÉBAT

Climat : l'ambition française est-elle à la hauteur des défis ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bachar al-Assad, "boucher" ou interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les États-Unis consacrent la neutralité du Net

En savoir plus

POLITIQUE

"Le monde rural est le reflet de nos échecs politiques"

En savoir plus

FRANCE

Malgré l'annonce de la candidature de Sarkozy, pas de sursaut dans les sondages selon Ipsos

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/02/2012

L’enquête mensuelle Ipsos, réalisée au lendemain de l’annonce de la candidature de Nicolas Sarkozy, montre que François Hollande distance toujours largement le président actuel au premier tour (32% contre 25%) comme au second (59% contre 41%).

AFP - François Hollande (PS) distance toujours clairement Nicolas Sarkozy (UMP) au premier tour (32% contre 25%) comme au second tour (59% contre 41%) de la présidentielle, selon un sondage Ipsos effectué après l'entrée en campagne officielle du président-candidat.  
              
Les scores des deux candidats, au premier comme au deuxième tour, demeurent inchangés par rapport au précédent sondage Ipsos du 3-4 fevrier.
              
Marine Le Pen (FN) arrive en 3e position au premier tour avec 16% (=), suivi par François Bayrou (11%, -1,5), Jean-Luc Mélenchon (9%, +0,5), Eva Joly (3%, +1), Dominique de Villepin (1,5%, - 0,5), Corinne Lepage (1%, +1) et Nicolas Dupont-Aignan, Nathalie Arthaud et Philippe Poutou, tous trois à 0,5%, d'après ce sondage réalisé pour France Télévisions, Radio France et Le Monde.
              
Concernant le premier tour, 57% des personnes interrogées déclarent que leur choix est définitif (+4). Pour le second tour, 75% se disent également décidés (- 4).     
              
Sondage Ipsos réalisé par téléphone les 17 et 18 février auprès d'un échantillon représentatif de 969 personnes âgées de 18 ans et plus. Méthodes des quotas.


             
 

Première publication : 21/02/2012

  • FRANCE

    En meeting à Marseille, Nicolas Sarkozy se pose en "candidat du peuple"

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    Marine Le Pen exhorte les Français à donner un "carton rouge" à Sarkozy

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy : le candidat de la France forte ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)