Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Inquiétudes sur le projet de loi antiterroriste

En savoir plus

POLITIQUE

Gouvernement Philippe II : derrière la technique, la politique

En savoir plus

FOCUS

Soudan du Sud : la guerre civile vue de l'intérieur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Puy du Fou, 40 ans de voyage dans le temps

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Chapeau bas, Queen Élisabeth !"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bayrou out : pas de quartiers"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Gloire et décadence de Travis Kalanick, patron d'Uber

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Démission forcée du PDG d'Uber : quelles conséquences pour le groupe ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Fête de la musique : coupé-décalé en plein Paris

En savoir plus

FRANCE

DSK sort libre de sa garde à vue, mais sera convoqué ultérieurement

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/02/2012

Dominique Strauss-Kahn est sorti libre mercredi de la caserne de Lille, où il était en garde à vue pour complicité de proxénétisme aggravé en bande organisée et recel d'abus de biens sociaux. Il sera convoqué ultérieurement devant les juges.

AFP - Dominique Strauss-Kahn est sorti libre mercredi en fin de journée après avoir passé deux jours et une nuit en garde à vue à Lille où il a été entendu par la police dans l'affaire du Carlton, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Il devrait être convoqué devant les juges au mois de mars, selon le parquet.

Il a quitté la caserne de gendarmerie où il a été entendu pendant environ 32 heures aux alentours de 18H30, assis à l'avant de la voiture à bord de laquelle il était arrivé mardi.

Escortée de deux motards de la police, celle-ci est partie en trombe en empruntant une voie de Bus.

L'ancien directeur général du Fonds monétaire international (FMI) avait été convoqué mardi matin et placé en garde à vue pour "complicité de proxénétisme aggravé en bande organisée" et "recel d'abus de biens sociaux".

DSK a été interrogé au sujet de soirées libertines auxquelles il aurait pris part, notamment à Paris et Washington, afin de déterminer s'il savait que les femmes qui y participaient étaient des prostituées.

Des fonctionnaires de l'IGPN (Inspection générale de la police nationale, la "police des polices"), l'ont également entendu notamment sur ses liens avec le commissaire divisionnaire Jean-Christophe Lagarde, chef de la Sûreté départementale du Nord, suspendu de ses fonctions, qui a été mis en examen dans cette affaire.

Première publication : 22/02/2012

  • FRANCE - AFFAIRE DU CARLTON

    La garde à vue de Dominique Strauss-Kahn prolongée de 24 heures

    En savoir plus

  • FRANCE

    Affaire DSK : le procès au civil pourrait se tenir fin février

    En savoir plus

  • FRANCE

    DSK et Anne Sinclair vont porter plainte pour atteinte à la vie privée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)