Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

LE DÉBAT

Débat Clinton - Trump : qui a gagné le premier round ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les attentats ne suffisent pas à expliquer les chiffres du chômage"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les propos de Patrick Buisson ne me touchent pas"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

Economie

PSA et General Motors discutent d'un partenariat stratégique

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/02/2012

Le constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën, à la peine, cherche à former un "partenariat stratégique" avec le groupe américain General Motors a confirmé, mercredi, le ministre français du Travail, Xavier Bertrand.

AFP - Le ministre du Travail, Xavier Bertrand, a confirmé mercredi que le groupe automobile PSA Peugeot Citroën était en discussion avec l'américain et numéro un mondial General Motors pour "un partenariat stratégique".

"Le président du groupe m'a informé hier soir de ces discussions pour un partenariat stratégique et m'a dit que c'était une bonne nouvelle pour le groupe", a rapporté M. Bertrand sur Europe 1.

Selon le ministre du Travail, le président du groupe, Philippe Varin, a estimé qu'il s'agissait d'"une bonne nouvelle pour le groupe parce que cela permettrait de baisser les coût de revient des véhicules".

"Mais bonne nouvelle pour le groupe, à mes yeux, si on garde bien la tradition de maintien de l'emploi en France", a souligné Xavier Bertrand.

Sans vouloir préciser s'il s'agissait "d'un rapprochement ou d'une fusion", le ministre a fait valoir qu'un accord permettrait "d'avoir une taille sur un marché mondial". "Si vous avez accès à une dimension mondiale, ce n'est pas un handicap, mais emplois, emplois, vous me permettrez d'être exigeant sur ce point", a insisté M. Bertrand.

PSA, à la peine, a confirmé dans la nuit de mardi à mercredi mener des discussions pour un éventuel rapprochement avec un autre constructeur, mais sans donner de noms.

Selon le site internet Latribune.fr, "les discussions entre les deux groupes entamées il y a plusieurs mois sont entrées dans leur phase finale" et ils pourraient profiter du salon automobile de Genève, début mars, pour officialiser leur alliance.

Première publication : 22/02/2012

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    Peugeot Citroën supprime plus de 4 000 postes en France en 2012

    En savoir plus

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    Renault inaugure une usine à Tanger, les critiques fusent en France

    En savoir plus

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    Le constructeur suédois Saab coupe définitivement les moteurs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)