Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Evgeny Morozov, l'anti-conformiste du Web

En savoir plus

SUR LE NET

USA : la Toile au chevet d'une infirmière infectée par Ebola

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

START-UP : La tentation de l'étranger ?

En savoir plus

SUR LE NET

Data centers : un coût énergétique trop élevé

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Enseignement numérique : La francophonie à la traîne !

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Véronique Morali, présidente du Women's Forum et du directoire de Webedia

En savoir plus

Ukraine et Syrie: quelles gestions des crises?

En savoir plus

Virus Ebola et Budget français : psychose et combat diplomatique

En savoir plus

  • Ebola : l'aide-soignante espagnole n'a plus le virus

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Crise politico-sportive : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Foot européen : carton plein pour les cadors, à l'exception de la Juve

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

  • L'Église ne parvient pas à un consensus sur les homosexuels et les divorcés

    En savoir plus

  • De nouveaux heurts à Hong Kong font 20 blessés

    En savoir plus

  • Tempête dans l'Himalaya : le bilan humain s'alourdit

    En savoir plus

  • Paul McCarthy renonce à regonfler sa sculpture plastique vandalisée à Paris

    En savoir plus

  • Ebola : la course au vaccin bat son plein

    En savoir plus

  • Vidéo : l'organisation de l'EI dispose-t-elle d'avions de chasse ?

    En savoir plus

  • Défiant la loi, le maire de Rome enregistre 16 mariages gays

    En savoir plus

  • Nouvelle attaque meurtrière des rebelles ougandais dans un village du Nord-Kivu

    En savoir plus

  • Hong Kong : les manifestants réinvestissent un campement

    En savoir plus

  • Étudiants disparus au Mexique : le chef d'un cartel arrêté

    En savoir plus

Moyen-orient

150 ONG appellent les pays amis de la Syrie à "faire pression" sur Damas

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/02/2012

Quelque 150 ONG demandent aux participants à la conférence de Tunis sur la Syrie qui se tient ce vendredi de "faire pression" sur Damas. En Tunisie, pays arabes et occidentaux doivent réfléchir aux moyens de venir en aide au peuple syrien.

AFP - Près de 150 organisations non gouvernementales ont appelé jeudi les pays qui se réunissent vendredi à Tunis pour examiner les moyens de venir en aide au peuple syrien à "faire pression" pour mettre un terme aux violences en Syrie.

"La crainte d'une guerre civile s'amplifiant, les Amis de la Syrie devraient faire pression sur tous les groupes utilisant illégalement la force contre les civils, afin de stopper ces actes de violence", disent ces 143 ONG dont Human Rights Watch (HRW), la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH) et de nombreuses organisations arabes égyptiennes, soudanaises, yéménites ou tunisiennes.

"Nous exhortons les membres de la conférence à réitérer un appel unanime adressé aux autorités syriennes pour que celles-ci s'engagent à respecter" le plan de la Ligue arabe" prévoyant l'arrêt total des violences, la libération des détenus, le retrait de l'armée des villes, et à "appliquer et veiller à l'exécution du toutes les sanctions en vigueur ciblant les autorités syriennes", déclarent-elles dans un communiqué.

Elles demandent également aux participants à la conférence d'"exhorter le gouvernement syrien et les groupes armés à faciliter la mise en oeuvre d'une aide humanitaire d'urgence indépendante et impartiale (...) et permettre l'évacuation des blessés se trouvant dans les zones de violences", et à "demander un accès effectif pour les organisations humanitaires, les journalistes ainsi que pour les défenseurs des droits de l'Homme afin de pouvoir suivre la situation sur le terrain".

Les représentants de plus de soixante pays sont attendus à Tunis pour "adresser un message clair" au régime syrien, sommé de "cesser les tueries", et exhorter l'opposition à s'unir en vue d'une éventuelle future reconnaissance.

Organisée par la Ligue arabe, cette conférence réunit tous les pays arabes et occidentaux impliqués dans le dossier, ainsi que les différentes composantes de l'opposition syrienne. Mais elle se tiendra sans la Russie et probablement sans la Chine, soutiens indéfectibles du régime de Bachar al-Assad opposés à toute "ingérence extérieure" en Syrie.
 

Première publication : 23/02/2012

  • SYRIE

    Les journalistes blessés à Homs appellent à l’aide dans deux vidéos

    En savoir plus

  • NATIONS UNIES

    Les violences en Syrie sont ordonnées au "plus haut niveau", selon l'ONU

    En savoir plus

  • SYRIE

    Deux grands reporters périssent sous les bombes à Homs

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)