Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Allemagne : le crépuscule d'Angela Merkel ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Robert Mugabe lâché par son parti

En savoir plus

LE DÉBAT

Allemagne : Est-ce la fin du règne de l'indéboulonnable Merkel ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Allemagne : Est-ce la fin du règne de l'indéboulonnable Merkel ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Mauritanie : le typha, catastrophe écologique, se transforme en petit miracle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Valérie Ekoumé, la nouvelle pop africaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mugabe veut mourir sur scène"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agences européennes cherchent adresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angela Merkel, le camouflet"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 23/02/2012

"Le prix de la vérité"

Presse internationale, Jeudi 23 février 2012. Au menu de la presse internationale ce matin, la mort de Rémi Ochlik et Marie Colvin , à Homs en Syrie, et l’hommage qui leur est rendu ce matin. Hommage adressé, aussi, aux Syriens qui tentent de témoigner de ce qui se passe dans leur pays. Hommage à tous les Syriens.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse internationale avec la Syrie, où deux journalistes occidentaux ont trouvé la mort mardi, à Homs.

Rémi Ochlik, un tout jeune photoreporter français de 28 ans, aussi jeune que talentueux, et Marie Colvin, une grande journaliste américaine, étaient venus témoigner des massacres commis par le régime de Bachar El assad dans la ville rebelle, et ils en sont morts. Des disparitions qui sont à la Une de toute la presse occidentale ce matin, et notamment du Times, pour lequel Marie Colvin travaillait depuis près de 20 ans. A voir avec ce titre: «Le prix de la vérité», et ce constat: «L’armée syrienne vise délibérément désormais les journalistes qui viennent témoigner de ses exactions».

Marie Colvin qui avait toujours assumé les risques de son métier, notamment dans un texte qu’elle avait écrit en novembre 2010 pour The Guardian, un texte que le journal publie de nouveau ce matin. «Notre travail c’est de raconter les horreurs de la guerre avec justesse et sans préjugés» avait-elle écrit, en parlant d’une vocation certes difficile, «a hard calling», mais nécessaire: «Bien sûr, le prix à payer est parfois élevé, et je me suis souvent posé la question: ce travail en vaut-il la peine? Ma réponse c’est que oui, il en vaut la peine».

Et il ne faut pas oublier non plus qu’en Syrie ces civils témoignent eux aussi des violences du régime, souvent au péril de leur vie. Et c’est cette fois The New York Times, qui rend hommage à leur travail, en revenant sur ces milliers d’images tournées par des dizaines de citoyens syriens et envoyées au monde. Des Syriens qui ont compris les difficultés posées par le régime à la presse étrangère, et la nécessité, malgré tout, de montrer ce qui est en train de se passer dans leur pays.

Ils veulent témoigner de cette guerre que Bachar El Assad livre à son propre peuple, une guerre qui a désormais un nouveau front, rapporte The Independent: la ville de Hacipasa, dans le nord-est du pays, sur la frontière turque, une ville elle aussi assiégée et bombardée par l’armée syrienne.

En  Australie, une autre guerre, des nerfs cette fois, entre le premier ministre travailliste Julia Gillard et son ministre des Affaires étrangères et rival Kevin Rudd, est à son comble. Un combat fratricide qui est évoqué un peu partout ce matin par la presse anglo-saxonne, et notamment par The Independent, qui rapporte que Kevin Rudd, vient de démissionner, à cause des soupçons de sa camarade et néanmoins rivale, qui l’accuse de vouloir l'évincer à son profit de la direction du Labour et de tenter de retrouver son poste de premier ministre.

Un sacré rififi qui à la Une du Sidney Morning Herald, qui revient sur la façon dont les Australiens perçoivent ce qui est en train de se passer: c’est « à peine mieux qu’un feuilleton télé».

On termine avec cette initiative du nouveau gouvernement italien, qui a décidé de rendre publics les salaires de ses ministres. Les Italiens se sont rués sur le site où ces salaires ont été publiés. Résultat: des serveurs plantés à cause de l’affluence. Pour ceux qui n’ont pas pu accéder à ces informations, rien de tel qu’une bonne vieille version papier, avec La Repubblica.


Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/11/2017 sécurité

"Mugabe veut mourir sur scène"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 20 novembre, le refus de Robert Mugabe de quitter le pouvoir malgré la pression de ses compatriotes, de l’armée, et de son...

En savoir plus

20/11/2017 Revue de presse française

"Angela Merkel, le camouflet"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 20 novembre, l’échec des tractations menées par Angela Merkel pour former un nouveau gouvernement. Emmanuel Macron face à la...

En savoir plus

17/11/2017 COP23

Environnement : "Non, il n'est pas trop tard"

Dans cette revue de presse française du 17 novembre : il n'est pas trop tard pour sauver la planète, c'est le cri d'alarme - et du cœur - de Libération. Au programme aussi : le...

En savoir plus

17/11/2017 Zimbabwe

"La fin est proche" pour Mugabe

Que va-t-il se passer au Zimbabwe, se demande-t-on ce vendredi matin dans la revue de presse internationale. Également au programme : les mains baladeuses d'un sénateur américain...

En savoir plus

16/11/2017 Revue de presse internationale

"Bye bye, Disgrace Mugabe"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 16 novembre, la mise en résidence surveillée de Robert Mugabe, après le coup de force de l’armée zimbabwéenne. L’invitation...

En savoir plus