Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Le Bureau des légendes" : Une série d'espionnage entre psychologie et action

En savoir plus

FOCUS

Beate et Serge Klarsfeld : un couple qui a dédié sa vie à la traque des nazis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Méditerranée : "Le cimetière marin"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Derrière les islamistes, les bassistes"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Selon Pierre-René Lemas (CDC), il faut commencer à baisser les impôts

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Méditerranée : Deux fois plus de morts que pour le Titanic en un an

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'y pense et puis j'oublie "

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les nouveaux boat people"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Après Google, Gazprom dans le viseur de Bruxelles

En savoir plus

Asie - pacifique

Attentat meurtrier à la voiture piégée à Peshawar

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/02/2012

Une dizaine de personnes ont été tuées et une trentaine d'autres blessées dans un attentat à la voiture piégée à un arrêt de bus à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan, près des bastions des Taliban. L'attentat n'a pas été revendiqué.

AFP - Au moins 12 personnes ont été tuées et une trentaine blessées jeudi par l'explosion d'une bombe à un arrêt de bus à Peshawar, dans le nord-ouest du Pakistan non loin des bastions des talibans alliés à Al-Qaïda, a-t-on appris de source médicale.

L'attaque n'a pas été revendiquée mais les talibans pakistanais et les militants liés à Al Qaïda, ont décrété en 2007 le jihad à Islamabad pour son alliance avec les Etats-Unis. Ils sont, depuis, les principaux responsables d'une vague d'attentats qui a fait près de 5.000 morts en quatre ans et demi.

"C'était un attentat à la voiture piégée, 12 personnes ont péri et 32 sont blessées, nous essayons de savoir s'il s'agit ou non d'un attentat-suicide", a déclaré à l'AFP Kalam Khan, un officier de la police de Peshawar.

"On nous a amené les cadavres de dix personnes et 30 blessés", avait auparavant déclaré par téléphone à l'AFP le docteur Rahim Jan, de l'hôpital principal de cette grande ville du nord-ouest.

              

 

Première publication : 23/02/2012

  • PAKISTAN

    Attentat-suicide devant une mosquée chiite, une vingtaine de morts

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Un rapport secret de l'Otan accuse le Pakistan de soutenir les Taliban

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Attentat sanglant contre une procession chiite

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)