Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusivité France 24 : Laurent Fabius s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipes

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

Moyen-orient

Plusieurs villes irakiennes frappées par des attaques meurtrières

Vidéo par Sammy BERRAHMOUN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/02/2012

Plus de 30 personnes ont été tuées et des centaines blessées dans une série d'attaques à la bombe et par des hommes armés à Bagdad et d'autres villes irakiennes ce jeudi. Il s'agit des attentats les plus sanglants depuis le 14 janvier.

AFP -  Une nouvelle vague de violences a frappé jeudi Bagdad et plusieurs autres villes d'Irak, faisant au moins 38 morts et soulignant la précarité de la sécurité dans le pays, deux mois après le départ des dernières troupes américaines.

Les attentats ont été menés avec des bombes dissimulées en bord de route, des voitures piégées, dont au moins une conduite par un kamikaze, et des attaques par des hommes armés. Ils ont également fait plus de 250 blessés.

Ils ont frappé au moins sept zones différentes de la capitale -y faisant au moins 22 morts- et plusieurs villes dans les provinces de Salaheddine (nord) et Diyala (centre), Babylone (centre) et Kirkouk (nord), selon une source au ministère de l'Intérieur et des responsables de sécurité locaux.

Il s'agit de la plus sanglante série d'attentats depuis le 14 janvier, lorsqu'un attentat suicide contre des pèlerins chiites avait fait au moins 53 morts près de Bassora (sud). Contrairement à ce dernier, la série de jeudi a semblé viser davantage les forces de l'ordre et les civils, et non une communauté en particulier.

La dernière attaque à Bagdad remonte à peine à quatre jours, lorsqu'un attentat suicide devant l'académie de police avait fait 15 morts et 21 blessés.

L'Irak doit accueillir le 29 mars prochain un sommet de la Ligue arabe, le premier depuis la vague révolutionnaire qui a bouleversé la région et continue d'ensanglanter la Syrie et qui doit aussi marquer son retour sur la scène arabe. Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki souhaite que la Syrie y participe, bien qu'elle ait été suspendue des travaux de la Ligue.

Ces attaques interviennent en outre alors que la crise politique opposant des factions sunnites et chiites qui paralyse le pays depuis le départ des forces américaines n'est pas réglée et que le vice-président Tarek al-Hachémi, sous le coup d'un mandat d'arrêt, reste réfugié au Kurdistan irakien.

A Bagdad, les attaques se sont toutes produites entre 06H30 et 08H00 (03H30 et 05H00 GMT). Le ministère de l'Intérieur a recensé cinq voitures piégées dont l'une conduite par un kamikaze, deux attaques par des hommes armés contre des points de contrôle de la police et au moins six bombes. Le bilan est d'au moins 22 morts et 69 blessés.

Dans la province de Salaheddine (centre), huit personnes ont été tuées et 56 blessés au total selon le chef du département de santé de la province, Raed el-Jabouri.

Deux voitures piégées ont explosé dans les villes de Baïji et Doujaïl, selon un colonel de police de la province. Une autre voiture piégée près d'un poste de police dans la ville de Balad a fait 12 blessés, selon un officier de police.

Dans la province de Diyala (centre), plusieurs attaques par des hommes armés et avec des voitures piégées à Baqouba, chef-lieu de la province, et ses environs ont fait 6 morts et 11 blessés, selon un major de police de la province.

Dans la province de Babylone (centre), une voiture piégée a explosé près de bâtiments de la municipalité de Hilla vers 08H15 (05H15 GMT), faisant un mort et cinq blessés, selon un premier lieutenant de police.

Un autre véhicule piégé a tué une jeune fille et blessé 85 personnes dont de nombreux écoliers à Al-Moussaieb, selon une source médicale de l'hôpital local.

Une autre bombe a explosé au passage d'un convoi de police dans une localité à 20 km au nord de Hilla, faisant sept blessés dont trois policiers, selon la police.

A Kirkouk (240 km au nord de Bagdad), trois voitures piégées ont explosé faisant 25 blessés, selon des sources sécuritaires et médicales.

 



 

Première publication : 23/02/2012

  • IRAK

    Une école de police de Bagdad frappée par un attentat-suicide meurtrier

    En savoir plus

  • IRAK

    Vague d'attentats anti-chiites à Bagdad

    En savoir plus

  • IRAK

    Attentat à Bassora, des dizaines de pèlerins chiites tués

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)