Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nobel de la paix pour Tsahal"

En savoir plus

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Le Festival d'Avignon, une tradition politique ancrée dans l'actualité

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

SPORT

Courbis : "Devenir sélectionneur du Niger m'intéresse"

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 23/02/2012

La CAN-2012 s’est avérée fatale pour nombres d’entraîneurs. Après Amara Traoré au Sénégal et Paulo Duarte au Burkina-Faso, c'est Harouna Doula au Niger qui vient de se faire limoger. Le Français Rolland Courbis est pressenti à la succession.

L’annonce du limogeage d’Harouna Doula par la Fédération nigérienne de football (Fenifoot), mardi 21 février, n’a pas surpris grand monde. En effet, le parcours du Mena National lors de la CAN-2012 ne plaide pas en faveur du technicien. Les coéquipiers du Manceau Moussa Maazou ont perdu les trois matches qu’ils ont eu à disputer durant la compétition : 2-0 contre le Gabon, 2-1 contre la Tunisie et 1-0 face au Maroc.

Quand bien même Harouna Doula a pu emmener l’équipe nigérienne à la CAN, ce qui n’avait jamais été réalisé auparavant, le voilà débarqué de son poste de sélectionneur.

FOOTBALL

Une décision logique, selon le président de la Fenifoot, le colonel Djibrilla Hima Hamidou (dit "Pelé") interrogé par RFI : "Nous avons le devoir de prendre certaines dispositions pour préparer les qualifications à la CAN-2013 et à la Coupe du monde 2014. Nous avons décidé de réaménager tout l’encadrement technique, pas seulement le sélectionneur".

Ce poste de sélectionneur a été proposé à Rolland Courbis, tour à tour conseiller de l’équipe nigérienne puis co-sélectionneur aux côtés d’Harouna Doula lors de la CAN. Mais le technicien français n’a pas encore donné sa réponse.

Actuellement consultant pour la radio française RMC et la télévision BFM-TV, l’ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille a accepté pour FRANCE 24 d’évoquer la proposition de la Fenifoot.


FRANCE 24 - Quelle est votre situation vis-à-vis de la sélection du Niger ? On vous annonce sur le banc du Mena National, le 29 février prochain, lors d'un match amical contre l'Égypte, à Doha (Qatar)...

Rolland Courbis - C'est totalement faux ! Je peux vous assurer que je ne serais pas sur le banc lors de ce match au Qatar. En revanche, la Fédération m’a bien fait une proposition pour entraîner le Mena National et je me donne un délai de trois semaines pour y réfléchir. Au plus tard, je donnerai ma réponse le 15 mars prochain.


F24 - Cette proposition vous intéresse ? Vous êtes tenté par ce challenge ?

R. C. - Actuellement, je travaille pour RMC, BFM-TV, les PMU et cela me prend énormément de temps. Al-Jazira veut également me rencontrer. Il faut donc que je vois si en complément de ces activités, que je ne veux pas arrêter, je peux entraîner le Niger. Mais devenir sélectionneur de cette équipe m’intéresse.


F24 - Dans votre esprit, vos activités médiatiques sont plus importantes que celle de sélectionneur ? Il faut que les deux soient compatibles pour que vous acceptiez ?

R. C. - Je n’ai ni le temps, ni l’âge pour être 24 heures sur 24 au Niger. Mais il est beaucoup plus aisé de combiner mes activités avec celle de sélectionneur, qu’avec celle d’entraîneur de club. Entraîneur de club et sélectionneur sont deux métiers totalement différents, il est beaucoup plus difficile et plus exigeant d’être entraîneur d’un club. Le calendrier de l’équipe du Niger est plus compatible avec mes activités.

Le point important sera vraiment de discuter avec mes employeurs de tout cela. Il faut qu’ils m’autorisent à me libérer au coup par coup. Dans ce cas-là, une personne sera sur place pour gérer au quotidien le fonctionnement de la sélection nigérienne.


F24 - Votre expérience de co-sélectionneur du Niger à la CAN, vous donne-t-elle envie de poursuivre l’aventure en tant que seul maître à bord ?

R. C. - Nous avons fait bonne figure lors de la CAN. Le problème que nous avons eu c’est d’être tombés dans un groupe très difficile avec le Gabon, le Maroc et la Tunisie. Mais au fur et à mesure de la compétition, l’effectif à progresser. Cela me fait dire que les perspectives sont intéressantes. De plus les échéances avec le Niger sont passionnantes avec les éliminatoires à la CAN-2013 et ceux pour la Coupe du monde 2014.

Les gens autour de cette équipe, ceux de la Fédération, sont vraiment sympas. Lors de la CAN, il s’est créé des relations très plaisantes. Et vous savez, si les dirigeants de la Fenifoot font de nouveau appel à moi, c’est qu’ils doivent être satisfaits de mes prestations.

Première publication : 23/02/2012

  • CAN-2012

    Le Maroc sauve l'honneur en l'emportant face au Niger, lui aussi éliminé

    En savoir plus

  • CAN-2012

    La Tunisie, vainqueur du Niger, est pratiquement qualifiée pour les quarts

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)