Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Jean-Marie Le Pen va mieux"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Marine Le Pen : "Le parlement européen est dans une démarche d'agression, tous nos droits ont été violés"

En savoir plus

FOCUS

VIH en Chine : la jeunesse particulièrement exposée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ingrid Chauvin et Jimmy Jean-Louis, stars du petit écran

En savoir plus

L’invité du jour

Chef Simon : "Ce n’est plus notre corps qui décide de ce que l’on va manger, mais notre cerveau"

En savoir plus

LE DÉBAT

Colombie : la paix avec les Farc en danger ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Budget de la zone euro : Paris espère un accord "substantiel" à Berlin

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Thaïlande, le crime de lèse-canidé"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump: "C'est la faute d'Angela Merkel"

En savoir plus

Moyen-Orient

Al-Qaïda revendique la vague d'attentats perpétrée jeudi en Irak

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/02/2012

Le raid meurtrier qui a fait une quarantaine de morts, jeudi, en Irak a été revendiqué par Al-Qaïda via sa principale organisation dans le pays. Les attaques, qui ont frappé des villes de six provinces différentes, visaient les forces de sécurité.

AFP - Al-Qaïda a revendiqué vendredi la vague d'attentats qui a fait au moins 42 morts jeudi en Irak, dans un communiqué de sa principale organisation dans le pays, l'Etat islamique en Irak, publié sur un site internet jihadiste.

Les attaques, qui ont frappé plusieurs villes dans six provinces différentes, et visaient les forces de sécurité, étaient une réponse à "la torture et les meurtres" de sunnites, selon le texte.

"Le gouvernement de la Zone verte (du nom de la zone fortifiée qui abrite le siège du gouvernement irakien, ndlr) a passé outre des avertissements l'enjoignant de mettre fin à la torture et les meurtres infligés aux sunnites et n'ont montré aucune disposition à y répondre", souligne le communiqué.

"En réponse à ces crimes, le ministère de la Guerre de l'Etat islamique en Irak a lancé une nouvelle vague d'invasions par le biais de son appareil de sécurité", poursuit-il.

"Ces opérations ont eu lieu simultanément contre des cibles choisies avec précision, notamment les sièges d'organismes de sécurité et des patrouilles militaires", souligne-t-il en incriminant le "projet safavide", du nom d'une dynastie iranienne, désignant le gouvernement irakien actuel à majorité chiite jugé inféodé à l'Iran.

 

Première publication : 24/02/2012

  • IRAK

    Plusieurs villes irakiennes frappées par des attaques meurtrières

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)