Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Code du travail, le dernier round"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Fou ou terroriste?"

En savoir plus

FOCUS

Cameroun : les humanitaires face aux pénuries alimentaires dans les camps de réfugiés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il s'appelait Julian Cadman"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Areva quitte la Bourse de Paris"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans le cartable d'Emmanuel Macron"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga a saisi la Cour suprême

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 24/02/2012

Poutine, un colosse aux pieds d’argile ?

Depuis l’annonce de sa candidature à la présidentielle, Vladimir Poutine fait face à une vague d’opposition sans précédent. Une contestation qui gagne l’ensemble de la nouvelle classe moyenne russe. Mais l’homme fort du Kremlin peut toujours compter sur le soutien des classes populaires. Enquête sur une société civile qui se réveille.

Premier constat, à Moscou la politique est à la mode ! Qu’ils soient pro ou anti-poutine les jeunes de la classe moyenne sont tout d’un coup intéressés par la politique.

Après des années de sommeil, la société russe veut avoir son mot à dire. Il suffit de tendre un micro dans les rues pour se rendre compte que chacun a un avis tranché sur la question des élections présidentielles. La plupart des personnes que nous avons interrogées lors du tournage de ce reportage connaissaient les candidats et se sont exprimés ouvertement sur leurs intentions de vote.



Avec l’explosion des médias sociaux et de l’internet mobile, dont les jeunes russes sont très friands, les mouvements d’opposition se sont multipliés, dénonçant la corruption rampante ou la fraude électorale lors des dernières législatives en décembre 2011.

Les manifestations ont pris de l’ampleur lorsque Vladimir Poutine a annoncé qu’il était candidat à la présidentielle et que lui et Dimitri Medvedev s’étaient mis d’accord de longue date pour échanger leurs postes. Un jeu de chaises musicales que de nombreux Russes ont vu comme une provocation.

Soutien massif des classes populaires

Pour l’heure l’opposition russe est morcelée, il n’y a pas de vrai leader, et aucun candidat ne bénéficie encore de la légitimité nécessaire pour inquiéter Poutine. L’homme fort de la Russie va donc certainement retrouver son siège de président pour un troisième mandat.

D’autant que si la classe moyenne, qui représente aujourd’hui un tiers de la population aimerait bien voir la fin de la "verticalité du pouvoir" de Vladimir Poutine, il bénéficie toujours d’un soutien massif dans les classes populaires. Les ouvriers ont vu leur niveau de vie s’améliorer depuis son arrivée au pouvoir fin 1999. Ils sont sensibles à la stabilité prônée par le candidat Poutine. Malgré la crise, l’économie russe continue de croître au rythme moyen de 7% par an. Une croissance largement dopée par le pétrole.

Faute d’alternative crédible, il est difficile d’imaginer que Vladimir Poutine ne remporte pas les élections. Reste à savoir si ce sera au premier ou au second tour. Mais dans tous les cas, il devra composer avec le réveil de la conscience politique de la société russe.

Par James ANDRE , Eve IRVINE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/07/2017 Moyen-Orient

Vidéo : au Caire, avec les enfants des rues livrés à eux-mêmes

En Égypte, des dizaines de milliers d'enfants errent dans les rues du Caire, la capitale. Ils survivent tant bien que mal dans des conditions d'extrême pauvreté et sont en proie...

En savoir plus

20/07/2017 Asie - pacifique

Afghanistan : les enlèvements, une crainte au quotidien

Plus de 300 enlèvements ont été recensés en Afghanistan en 2016. Ils sont le fait de groupes terroristes, mais aussi, et surtout, de réseaux criminels. Et si l'on entend souvent...

En savoir plus

14/07/2017 Asie - pacifique

Football : l'empire chinois contre-attaque

Depuis plusieurs mois, la Chine rebat les cartes du football mondial. Grâce à des moyens quasi illimités, joueurs et entraîneurs issus des meilleurs clubs mondiaux y affluent...

En savoir plus

14/07/2017 Moyen-Orient

Exclusif : à l'assaut de Raqqa, fief de l'EI en Syrie

Dans le nord de la Syrie, la ville de Raqqa est aux mains du groupe État islamique (EI) depuis début 2014. Jusqu'à récemment encore impénétrable, cette ville stratégique,...

En savoir plus

07/07/2017 Pologne

Pologne : le grand écart européen

En Pologne, Jaroslaw Kaczynski, le chef de Droit et Justice (PiS), joue les francs-tireurs. Son parti, très influent sur le gouvernement, s'affranchit de plus en plus des règles...

En savoir plus