Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Google Glass lance la “première application de télékinésie”

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

Amériques

Les Farc renoncent aux enlèvements de civils

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/02/2012

La guérilla colombienne des Farc a déclaré dimanche qu'elle n'allait plus commettre d'enlèvements parmi la population civile. Une annonce qui constitue un tournant dans l'histoire du groupe armé, le principal du pays avec quelque 9000 combattants.

AFP - La guérilla colombienne des Farc a annoncé dimanche qu'elle renonçait définitivement aux enlèvements parmi la population civile.

"Nous annonçons qu'à compter de cette date, nous interdisons ces pratiques dans le cadre de notre combat révolutionnaire", affirme le commandement des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), dans un message publié sur son site internet (www.farc-ep.co).

Cette annonce constitue un tournant dans l'histoire de cette guérilla d'obédience marxiste, la principale de Colombie avec environ 9.000 combattants, en rébellion ouverte contre les autorités depuis 1964.

"On a beaucoup parlé des séquestrations de personnes, hommes et femmes issues de la population civiles, que nous, les Farc, avons effectué à des fins financières pour le soutien de notre lutte", dit la guérilla en préambule de son annonce.

Les Farc se sont également engagées, dans cette même déclaration, à relâcher unilatéralement les dix otages issus des forces de l'ordre qu'elles détiennent encore. En décembre, la guerilla avait promis d'en libérer six, un projet qui avait été ensuite reporté.

Première publication : 26/02/2012

Comments

COMMENTAIRE(S)