Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Lutte contre Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque Mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Drame du "Cercueil volant" et un riche couple sauve des migrants

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

  • Mort du PDG de Total Christophe de Margerie

    En savoir plus

  • Quand les virus mortels fascinent Hollywood

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 au Qatar se jouera en hiver, tranche Blatter

    En savoir plus

  • Yémen : l’irrémédiable ascension des Houthis, nouveaux maîtres de Sanaa

    En savoir plus

  • Oscar de la Renta, le célèbre styliste des Premières dames, est mort

    En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

Amériques

Les Farc renoncent aux enlèvements de civils

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/02/2012

La guérilla colombienne des Farc a déclaré dimanche qu'elle n'allait plus commettre d'enlèvements parmi la population civile. Une annonce qui constitue un tournant dans l'histoire du groupe armé, le principal du pays avec quelque 9000 combattants.

AFP - La guérilla colombienne des Farc a annoncé dimanche qu'elle renonçait définitivement aux enlèvements parmi la population civile.

"Nous annonçons qu'à compter de cette date, nous interdisons ces pratiques dans le cadre de notre combat révolutionnaire", affirme le commandement des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc), dans un message publié sur son site internet (www.farc-ep.co).

Cette annonce constitue un tournant dans l'histoire de cette guérilla d'obédience marxiste, la principale de Colombie avec environ 9.000 combattants, en rébellion ouverte contre les autorités depuis 1964.

"On a beaucoup parlé des séquestrations de personnes, hommes et femmes issues de la population civiles, que nous, les Farc, avons effectué à des fins financières pour le soutien de notre lutte", dit la guérilla en préambule de son annonce.

Les Farc se sont également engagées, dans cette même déclaration, à relâcher unilatéralement les dix otages issus des forces de l'ordre qu'elles détiennent encore. En décembre, la guerilla avait promis d'en libérer six, un projet qui avait été ensuite reporté.

Première publication : 26/02/2012

COMMENTAIRE(S)