Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quelle marge de manœuvre pour Tsipras ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Tsipras, l'heure de vérité"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les travaux d'Hercule"

En savoir plus

FOCUS

Auschwitz, symbole d'une entreprise de mort programmée et industrielle

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"On ne revient jamais vraiment d'Auschwitz"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La victoire de Syriza fait rêver l'extrême gauche et le Front national

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : la situation s'enlise à l'Est

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Spécial Grèce : Dimitris Kourkoulas et Yiorgos Tsipras

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Taux de croissance en Chine : "7,4%, c'est un taux de croissance dont on rêverait!"

En savoir plus

SPORT

À Murrayfield, la France bat l'Écosse dans la douleur

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/02/2012

Le XV de France a ramené une difficile, mais précieuse, victoire d'Écosse (17-23) lors de la 3e journée du Tournoi des VI Nations. Les Bleus occupent la 2e place du classement avant de recevoir l'Irlande, dimanche prochain, en match en retard.

AFP - Le XV de France, parfois bousculé mais sauvé par son réalisme, a battu l'Ecosse 23 à 17 (mi-temps: 10-10) lors de la 3e journée du Tournoi des six nations, dimanche au Murrayfield Stadium d'Edimbourg.

Les Français prennent la deuxième place du classement derrière le pays de Galles (6 pts) et à égalité de points avec l'Angleterre (4 pts), mais avec un match en retard à disputer face à l'Irlande dimanche prochain au Stade de France.

Les Ecossais, qui n'ont plus battu la France depuis 2006, avaient pris l'avantage en début de partie grâce à un essai de l'arrière Stuart Hogg et cinq points au pied de l'ouvreur Greig Laidlaw, auxquels répondaient un essai de Wesley Fofana et cinq points au pied de Morgan Parra pour un score de parité à la pause (10-10).

Après une pénalité de Parra, qui permettait aux Français de prendre l'avantage pour la première fois de la partie (13-10, 46e), le XV du Chardon se replaçait en tête grâce à un essai de l'ailier Lee Jones, transformé par Duncan Weir.

Mais les Français répliquaient immédiatement par un essai de Maxime Médard, sorti quelques minutes plus tard sur blessure, et par un drop de son suppléant Lionel Beauxis qui scellaient la troisième victoire consécutive française à Murrayfield.

Première publication : 26/02/2012

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    Le match France-Irlande reporté à cause du gel

    En savoir plus

  • TOURNOI DES VI-NATIONS

    Solide et appliqué, le XV de France s'impose contre l'Italie

    En savoir plus

  • TOURNOI DES VI-NATIONS

    Le XV de France compte capitaliser sur l'épopée néo-zélandaise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)