Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Afrique

Admis samedi, Nelson Mandela a quitté l'hôpital

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/02/2012

L'ex-président sud-africain Nelson Mandela a quitté l'hôpital ce dimanche, son état de santé ayant été jugé satisfaisant. L'homme-symbole de la lutte anti-apartheid, 93 ans, avait été admis samedi pour des douleurs abdominales.

AFP - L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, hospitalisé pour des douleurs abdominales, a quitté dimanche l'hopital, rien de grave n'ayant été décelé, a annoncé la présidence.

"Les médecins ont décidé de le renvoyer chez lui, car la procédure de diagnostic qu'il a subie n'a rien montré de vraiment grave", a-t-elle dit dans un communiqué.

La présidence avait indiqué quelques minutes plus tôt que Nelson Mandela allait bien, et qu'il avait passé une bonne nuit après son admission à l'hopital samedi.

Selon la ministre de la Défense Lindiwe Sisulu, dont les services sont responsables de la santé des anciens présidents, l'icône de la lutte anti-apartheid, âgée de 93 ans, a subi une coelioscopie et se porte bien.

Généralement pratiquée sous anesthésie générale, la coelioscopie (ou laparoscopie) permet de voir directement l'état de la cavité abdominale au moyen d'une petite caméra introduite par une incision pratiquée sur la paroi abdominale. L'intervention ne dit rien en elle-même sur la nature d'une éventuelle pathologie.

"C'est une laparoscopie de diagnostic. Ca veut dire que vous vous penchez sur cette partie ou cette zone particulière pour diagnostiquer quel est le problème", a décrit la ministre lors d'une conférence de presse au Cap.

"Il n'a jamais rien eu de grave", a souligné Mme Sisulu.

Les autorités sud-africaines n'ont pas voulu préciser dans quel établissement se trouvait Nelson Mandela, officiellement pour préserver son intimité. Mais la chaîne d'actualités en continu e-news a montré des images d'un cortège officiel arrivant à un hôpital militaire de Pretoria, puis en repartant.
 

Première publication : 26/02/2012

  • AFRIQUE DU SUD

    Nelson Mandela hospitalisé pour des douleurs abdominales

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)