Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

VOUS ÊTES ICI

Le cognac, la liqueur des dieux

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Jihadi John", le bourreau britannique de l'EI, démasqué

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Aux origines de Boko Haram

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : Assad est-il de nouveau "fréquentable" ?

En savoir plus

DÉBAT

Climat : l'ambition française est-elle à la hauteur des défis ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bachar al-Assad, "boucher" ou interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les États-Unis consacrent la neutralité du Net

En savoir plus

POLITIQUE

"Le monde rural est le reflet de nos échecs politiques"

En savoir plus

Afrique

Admis samedi, Nelson Mandela a quitté l'hôpital

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/02/2012

L'ex-président sud-africain Nelson Mandela a quitté l'hôpital ce dimanche, son état de santé ayant été jugé satisfaisant. L'homme-symbole de la lutte anti-apartheid, 93 ans, avait été admis samedi pour des douleurs abdominales.

AFP - L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, hospitalisé pour des douleurs abdominales, a quitté dimanche l'hopital, rien de grave n'ayant été décelé, a annoncé la présidence.

"Les médecins ont décidé de le renvoyer chez lui, car la procédure de diagnostic qu'il a subie n'a rien montré de vraiment grave", a-t-elle dit dans un communiqué.

La présidence avait indiqué quelques minutes plus tôt que Nelson Mandela allait bien, et qu'il avait passé une bonne nuit après son admission à l'hopital samedi.

Selon la ministre de la Défense Lindiwe Sisulu, dont les services sont responsables de la santé des anciens présidents, l'icône de la lutte anti-apartheid, âgée de 93 ans, a subi une coelioscopie et se porte bien.

Généralement pratiquée sous anesthésie générale, la coelioscopie (ou laparoscopie) permet de voir directement l'état de la cavité abdominale au moyen d'une petite caméra introduite par une incision pratiquée sur la paroi abdominale. L'intervention ne dit rien en elle-même sur la nature d'une éventuelle pathologie.

"C'est une laparoscopie de diagnostic. Ca veut dire que vous vous penchez sur cette partie ou cette zone particulière pour diagnostiquer quel est le problème", a décrit la ministre lors d'une conférence de presse au Cap.

"Il n'a jamais rien eu de grave", a souligné Mme Sisulu.

Les autorités sud-africaines n'ont pas voulu préciser dans quel établissement se trouvait Nelson Mandela, officiellement pour préserver son intimité. Mais la chaîne d'actualités en continu e-news a montré des images d'un cortège officiel arrivant à un hôpital militaire de Pretoria, puis en repartant.
 

Première publication : 26/02/2012

  • AFRIQUE DU SUD

    Nelson Mandela hospitalisé pour des douleurs abdominales

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)