Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

Afrique

Admis samedi, Nelson Mandela a quitté l'hôpital

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/02/2012

L'ex-président sud-africain Nelson Mandela a quitté l'hôpital ce dimanche, son état de santé ayant été jugé satisfaisant. L'homme-symbole de la lutte anti-apartheid, 93 ans, avait été admis samedi pour des douleurs abdominales.

AFP - L'ancien président sud-africain Nelson Mandela, hospitalisé pour des douleurs abdominales, a quitté dimanche l'hopital, rien de grave n'ayant été décelé, a annoncé la présidence.

"Les médecins ont décidé de le renvoyer chez lui, car la procédure de diagnostic qu'il a subie n'a rien montré de vraiment grave", a-t-elle dit dans un communiqué.

La présidence avait indiqué quelques minutes plus tôt que Nelson Mandela allait bien, et qu'il avait passé une bonne nuit après son admission à l'hopital samedi.

Selon la ministre de la Défense Lindiwe Sisulu, dont les services sont responsables de la santé des anciens présidents, l'icône de la lutte anti-apartheid, âgée de 93 ans, a subi une coelioscopie et se porte bien.

Généralement pratiquée sous anesthésie générale, la coelioscopie (ou laparoscopie) permet de voir directement l'état de la cavité abdominale au moyen d'une petite caméra introduite par une incision pratiquée sur la paroi abdominale. L'intervention ne dit rien en elle-même sur la nature d'une éventuelle pathologie.

"C'est une laparoscopie de diagnostic. Ca veut dire que vous vous penchez sur cette partie ou cette zone particulière pour diagnostiquer quel est le problème", a décrit la ministre lors d'une conférence de presse au Cap.

"Il n'a jamais rien eu de grave", a souligné Mme Sisulu.

Les autorités sud-africaines n'ont pas voulu préciser dans quel établissement se trouvait Nelson Mandela, officiellement pour préserver son intimité. Mais la chaîne d'actualités en continu e-news a montré des images d'un cortège officiel arrivant à un hôpital militaire de Pretoria, puis en repartant.
 

Première publication : 26/02/2012

  • AFRIQUE DU SUD

    Nelson Mandela hospitalisé pour des douleurs abdominales

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)