Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Asie - pacifique

Profanation du Coran : neuf morts dans un attentat contre une base de l'Otan

Vidéo par Marie NORMAND

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/02/2012

Au moins neuf personnes ont péri, lundi matin, dans un attentat suicide contre une base de l’Otan dans l’est de l’Afghanistan. L'attaque, revendiquée par les Taliban, a été perpétrée en "réponse" à l’incinération du Coran sur une base américaine.

REUTERS - Neuf personnes ont été tuées et huit blessées lundi matin dans un attentat suicide à l'aéroport de Jalalabad, une importante base de l'Otan dans cette grande ville de l'est de l'Afghanistan, a-t-on appris de source policière.

Les rebelles talibans avaient revendiqué l'attaque menée vers 6H00 locale (01H30 GMT) selon eux en "réponse à l'incinération du Coran" à la base américaine de Bagram (nord) mardi dernier, qui a déclenché une vague de manifestations meurtrières dans plusieurs villes du pays.

"Six civils sont morts, ainsi que deux gardes et un soldat de l'armée afghane", a déclaré à l'AFP Abdullah Azem Stanikzai, le chef de la police de la province du Nangarhar. Le précédent bilan faisait état de six morts.

L'attentat n'aurait pas fait de victimes parmi les forces de l'Otan.

"Selon les premières informations, les bâtiments de l'Isaf n'ont pas été touchés par l'explosion", a déclaré un porte-parole de la force de l'Otan en Afghanistan, l'Isaf.

L'aéroport de Jalalabad, protégé par un impressionnant dispositif de sécurité des forces américaines, est l'une des principales bases aériennes de l'Isaf. Il avait plusieurs fois été attaqué par les rebelles ces dernières années.

En juillet 2011, deux membres des forces de sécurité y avaient été légèrement blessés lors d'une attaque à la grenade.

En novembre 2010, huit insurgés talibans, dont l'un portait une ceinture d'explosifs, avaient ouvert le feu sur l'aéroport avant d'être abattus, sans avoir fait de victimes.

En juin de la même année, des talibans avaient attaqué la même base de l'Otan en plein jour, à la roquette et à l'aide d'une voiture piégée. Deux soldats étrangers avaient été blessés et plusieurs assaillants tués.

Ce dernier attentat survient après six jours de manifestations anti-américaines qui ont fait 30 morts et environ 200 blessés, depuis que des exemplaires du Coran ont été brûlés sur la base militaire américaine de Bagram au nord de Kaboul.

Dimanche, sept soldats américains des forces spéciales ont été blessés quand des hommes participant à une manifestation ont jeté une grenade sur un camp de l'Otan dans la province de Kunduz (nord).

Samedi, deux conseillers militaires américains de la force de l'Otan ont été tués dans une fusillade au ministère de l'Intérieur à Kaboul, amenant l'organisation à retirer son personnel travaillant dans les ministères afghans. Les talibans ont revendiqué l'attaque.

Le président afghan Hamid Karzaï a lancé dimanche un appel au calme à la télévision. Il a "fortement condamné" l'incinération des Corans mais a insisté qu'il était "maintenant l'heure d'être calme et pacifique".
 

Première publication : 27/02/2012

  • AFGHANISTAN

    La France retire ses agents non militaires d'Afghanistan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Deux militaires de l'Otan périssent dans une attaque contre le ministère de l'Intérieur

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Sept soldats américains blessés lors d'une manifestation dans le nord

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)