Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

EUROPE

Après le Concordia, un autre paquebot de Costa Croisières signale un incident

©

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/02/2012

Le Costa Allegra, paquebot de la compagnie Costa Croisières - qui affrétait le Costa Concordia -, dérive dans l'océan Indien après un incendie dans la salle des machines. Personne n'a été blessé et l'incident circonscrit.

REUTERS - Un paquebot de Costa Croisières, propriétaire du « Costa Concordia » qui s’est échoué le mois dernier sur la côte italienne, dérive dans l’océan Indien après un incendie dans la salle des machines, a fait savoir la compagnie.

Il y a à bord 636 passagers dont 127 Français.

Le sinistre a été maîtrisé et aucun blessé n’a été signalé à bord du « Costa Allegra », qui jauge 29.000 tonnes.

Le naufrage du « Costa Concordia », le 13 janvier au large de l’île du Giglio, a fait 25 morts confirmés et sept disparus.

Le Costa Allegra, qui outre ses 636 passagers compte 413 membres d’équipage, se trouvait à 200 milles nautiques au sud-ouest des Seychelles lorsqu’il a envoyé un message de détresse, précise la compagnie.

Les garde-côtes italiens ont indiqué avoir alerté les autorités seychelloises, qui ont dépêché des secours.

Un cargo devait arriver dans les parages du paquebot lundi vers 23h00 GMT, suivi par deux gros chalutiers français. Deux remorqueurs seychellois sont attendus d’autre part mardi dans l’après-midi.

Le « Costa Allegra » n’a plus de moteur mais reste manoeuvrable, a déclaré un officier italien.

Outre les 127 Français, 126 Italiens, 100 Autrichiens et 90 Suisses figurent parmi les passagers, selon la compagnie. Au nombre des 25 nationalités représentées chez les passagers, on dénombre aussi 38 Allemands, 31 Britanniques, 13 Canadiens et huit Américains.

D’après Giorgio Moretti, l’un des dirigeants de Costa Croisières, il y a de la lumière à bord du paquebot grâce à un groupe électrogène, mais en revanche la climatisation s’est arrêtée et on ne peut plus cuisiner chaud. Les passagers recevront du pain, de l’eau et des fruits en attendant l’arrivée mardi matin d’un hélicoptère qui apportera des provisions, a ajouté Moretti.    

« Il s’agit d’un tableau plutôt positif de la situation que nous allons toutefois continuer à surveiller jusqu’à son issue que nous souhaitons positive et rapide », a commenté Cosimo Nicastro, porte-parole des garde-côtes italiens.

Costa Croisières assure que les passagers sont « tous en bonne santé et que, informés rapidement de la situation, ils ont été rassemblés par précaution aux points de rencontre ».

Les conditions d’évacuation du « Costa Concordia » ont suscité de très vives critiques. Poursuivi pour homicides involontaires et pour avoir abandonné le bateau avant l’évacuation des 4.200 passagers, le capitaine a été placé en résidence surveillée près de Naples.

Le « Costa Allegra », qui a appareillé samedi de Diego Suarez, à Madagascar, devait arriver mardi à Victoria, la capitale seychelloise.  

 

Première publication : 27/02/2012

  • ITALIE

    Le capitaine du Costa Concordia n'était ni ivre, ni drogué

    En savoir plus

  • FRANCE

    La justice française ouvre une enquête sur le naufrage du "Concordia"

    En savoir plus

  • ITALIE

    Un dix-septième corps retrouvé dans l'épave du Costa Concordia

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)