Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Venezuela : État déliquescent et lynchages de rue

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand jeu" de Céline Minard pour échapper au désordre du monde

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : Colombie, les derniers jours des Farc

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Peres, entre hommages et critiques"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Deutsche Bank panique les marchés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Y a-t-il un pirate dans la voiture?"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump accuse Google de rouler pour Hillary Clinton

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Soudan accusé d'attaques chimiques au Darfour

En savoir plus

LE DÉBAT

Mondial de l'automobile : quel avenir pour la voiture ? (partie 2)

En savoir plus

Afrique

Le jour du scrutin présidentiel au Sénégal vu par les Observateurs

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/02/2012

L'équipe des Observateurs de FRANCE 24 s'est rendue à Dakar pour le premier tour de la présidentielle. Retrouvez une sélection de leurs meilleures photos et vidéos publiées le jour du scrutin.

L'équipe des Observateurs de FRANCE 24 s'est délocalisée à Dakar pour couvrir l'élection. Avec des journalistes de l'Atelier des médias de RFI et une équipe composée d'une dizaine de membres, les Observateurs sont allés à la rencontre des citoyens sénégalais le jour du premier tour de l'élection présidentielle, le dimanche 26 février. Voici quelques-uns de leurs billets.

Vous pouvez retrouver l'intégralité de leur travail sur : senegal.france24.com 

Wade hué par la foule 

 

Wade était tellement perturbé qu'il a oublié sa carte d'identité au bureau de vote

Le blogueur Cheikh Fall (@cypher007) a suivi Abdoulaye Wade lorsqu’il votait à Dakar. Le président a été tellement perturbé par les huées qui l’ont accueilli au bureau de vote qu’il en a oublié sa carte d’électeur et sa carte d’identité.

 

Youssou Ndour au bureau de vote : "Le monde entier nous regarde"

 

Best of des tweets le jour du scrutin

 

Vote dans une atmosphère électrique à Rufisque

"Sur ce lieu de vote, il n’y a pas que des électeurs", confie un jeune à l'un de nos Observateurs. La présence de "nervis" (les jeunes recrutés par les partis) est visible aux alentours du centre de vote.

 

Pour dénoncer les irrégularités : des hommes, des SMS et du “mapping”

Pour dénoncer d’éventuels abus, le Réseau des Observateurs Citoyens (RESOCIT) a lancé une initiative intéressante. Le réseau a monté un ingénieux système d’alerte basé sur le SMS et un système de "mapping" (visualisation sur une carte) des infractions.

 

Le Top 10 des tubes de la campagne sénégalaise

 

Première publication : 27/02/2012

COMMENTAIRE(S)