Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Moyen-orient

Le Croissant-Rouge pénètre à Homs, les journalistes étrangers toujours bloqués

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/02/2012

Trois blessés syriens ont été évacués du quartier de Bab Amr, à Homs (centre), par le Croissant-Rouge syrien. Après l'échec de négociations diplomatiques, les journalistes étrangers sont en revanche toujours bloqués dans la ville.

AFP - Les négociations et les préparatifs en cours lundi pour évacuer les journalistes étrangers bloqués dans le quartier rebelle de Baba Amr, à Homs, dans le centre de la Syrie, n'ont pas abouti, a indiqué une source diplomatique occidentale à Damas.
              
"L'évacuation des journalistes n'a pas eu lieu mais en revanche trois blessés syriens ont pu être sortis par les ambulances du Croissant rouge syrien", a affirmé cette source.

Pourtant, selon un négociateur, "on était prêt d'y arriver mais à la dernière minute, cela a bloqué alors que les ambulances étaient entrées à Baba Amr". Il a refusé de préciser si le blocage venait de l'intérieur de Baba Amr contrôlé par les militaires dissidents ou de l'extérieur par les forces régulières.
              
Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et le Croissant rouge arabe syrien (CRAS) avaient réussi vendredi pour la première fois à évacuer sept blessés et vingt femmes et enfants malades de Baba Amr.
              
Pour sa part, le porte-parole du CICR à Damas Saleh Dabbakeh, a indiqué que le CICR et le CRAS avaient fait entrer des médicaments dans le quartier rebelle et que les ambulances étaient toujours à l'intérieur.
              
Le président français Nicolas Sarkozy avait affirmé lundi matin que "l'amorce d'une solution" était en train de s'esquisser pour évacuer les journalistes occidentaux bloqués à Homs.
              
"Ce week-end, on n'avait aucune solution. La situation à Homs est extrêmement complexe, cette nuit nous avons l'amorce d'une solution", a-t-il déclaré sur la radio RTL. Mais "tant qu'ils ne seront pas à l'abri, je ne peux pas vous garantir cela, c'est extrêmement tendu", a-t-il ajouté.
              
La journaliste française Edith Bouvier et le photographe indépendant britannique Paul Conroy, blessés mercredi dans un bombardement à Homs, sont toujours bloqués ainsi que deux autres journalistes étrangers qui se trouvent avec eux mais qui n'ont pas été blessés.
              
L'Américaine Marie Colvin, grand reporter du Sunday Times, et le Français Rémi Ochlik, photographe à l'agence IP3 Press, ont été tués mercredi dans un bombardement qui a touché un appartement transformé en centre de presse à Baba Amr.
              
Homs se trouve à 160 km de Damas et les quartiers rebelles, comme Baba Amr, sont soumis à d'intenses bombardements de la part de l'armée syrienne.


 

Première publication : 27/02/2012

  • SYRIE

    Sur fond de violences, les électeurs se prononcent sur la nouvelle Constitution

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les négociations continuent pour l'évacuation des journalistes blessés à Homs

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les journalistes blessés à Homs appellent à l’aide dans deux vidéos

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)