Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

Moyen-orient

Le Croissant-Rouge pénètre à Homs, les journalistes étrangers toujours bloqués

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/02/2012

Trois blessés syriens ont été évacués du quartier de Bab Amr, à Homs (centre), par le Croissant-Rouge syrien. Après l'échec de négociations diplomatiques, les journalistes étrangers sont en revanche toujours bloqués dans la ville.

AFP - Les négociations et les préparatifs en cours lundi pour évacuer les journalistes étrangers bloqués dans le quartier rebelle de Baba Amr, à Homs, dans le centre de la Syrie, n'ont pas abouti, a indiqué une source diplomatique occidentale à Damas.
              
"L'évacuation des journalistes n'a pas eu lieu mais en revanche trois blessés syriens ont pu être sortis par les ambulances du Croissant rouge syrien", a affirmé cette source.

Pourtant, selon un négociateur, "on était prêt d'y arriver mais à la dernière minute, cela a bloqué alors que les ambulances étaient entrées à Baba Amr". Il a refusé de préciser si le blocage venait de l'intérieur de Baba Amr contrôlé par les militaires dissidents ou de l'extérieur par les forces régulières.
              
Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et le Croissant rouge arabe syrien (CRAS) avaient réussi vendredi pour la première fois à évacuer sept blessés et vingt femmes et enfants malades de Baba Amr.
              
Pour sa part, le porte-parole du CICR à Damas Saleh Dabbakeh, a indiqué que le CICR et le CRAS avaient fait entrer des médicaments dans le quartier rebelle et que les ambulances étaient toujours à l'intérieur.
              
Le président français Nicolas Sarkozy avait affirmé lundi matin que "l'amorce d'une solution" était en train de s'esquisser pour évacuer les journalistes occidentaux bloqués à Homs.
              
"Ce week-end, on n'avait aucune solution. La situation à Homs est extrêmement complexe, cette nuit nous avons l'amorce d'une solution", a-t-il déclaré sur la radio RTL. Mais "tant qu'ils ne seront pas à l'abri, je ne peux pas vous garantir cela, c'est extrêmement tendu", a-t-il ajouté.
              
La journaliste française Edith Bouvier et le photographe indépendant britannique Paul Conroy, blessés mercredi dans un bombardement à Homs, sont toujours bloqués ainsi que deux autres journalistes étrangers qui se trouvent avec eux mais qui n'ont pas été blessés.
              
L'Américaine Marie Colvin, grand reporter du Sunday Times, et le Français Rémi Ochlik, photographe à l'agence IP3 Press, ont été tués mercredi dans un bombardement qui a touché un appartement transformé en centre de presse à Baba Amr.
              
Homs se trouve à 160 km de Damas et les quartiers rebelles, comme Baba Amr, sont soumis à d'intenses bombardements de la part de l'armée syrienne.


 

Première publication : 27/02/2012

  • SYRIE

    Sur fond de violences, les électeurs se prononcent sur la nouvelle Constitution

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les négociations continuent pour l'évacuation des journalistes blessés à Homs

    En savoir plus

  • SYRIE

    Les journalistes blessés à Homs appellent à l’aide dans deux vidéos

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)