Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Albert Ebossé : Une contre autopsie du joueur camerounais conclut à un assassinat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie: il ne faut pas pas vendre la peau de l'ours

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Retour à la terre, avec le paysan-philosophe Pierre Rabhi

En savoir plus

POLITIQUE

France : "La principale opposition au gouvernement, c’est le groupe socialiste !"

En savoir plus

POLITIQUE

France : "On est dans une séquence du quinquennat très difficile"

En savoir plus

FOCUS

Journée internationale des migrants : l'Italie confrontée à de plus en plus d'enfants

En savoir plus

FACE À FACE

Discours sur l'immigration : François Hollande à la reconquête de la gauche ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'œuvre lumineuse d'Olafur Eliasson éclaire la Fondation Louis Vuitton

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile indienne affiche sa solidarité avec le Pakistan

En savoir plus

Economie

L'Américain GM pourrait racheter 5 % du capital de Peugeot

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/02/2012

Nouvel épisode dans le feuilleton du "rapprochement stratégique" en discussion entre le géant américain General Motors et le constructeur Français Peugeot PSA : GM envisagerait une prise de participation de 5 % dans Peugeot, selon "Les Échos".

AFP - Le géant américain de l'automobile General Motors discuterait d'un rachat de 5% du capital du constructeur français PSA Peugeot Citroën, rapporte le quotidien Les Echos daté de mardi.

Le constructeur américain s'apprêterait à prendre une participation de 5% dans le capital du groupe français, selon le journal, qui cite des sources concordantes.

De sources proches des négociations, l'accord comporterait une clause de statu quo ("standstill agreement") prévoyant que GM ne pourra pas monter davantage dans le capital du français sans son autorisation.

PSA avait confirmé mercredi dernier que des discussions étaient "en cours" pour une éventuelle alliance, sans citer GM. Le ministre du Travail, Xavier Bertrand, avait indiqué qu'il s'agissait de General Motors, après que le site LaTribune.fr eut fait état mardi de négociations avancées pour un mariage avec GM.

Contacté par l'AFP, le groupe PSA n'était pas en mesure de commenter cette information.

Première publication : 28/02/2012

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    PSA et General Motors discutent d'un partenariat stratégique

    En savoir plus

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    Toyota perd sa place de premier constructeur mondial

    En savoir plus

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    Peugeot Citroën supprime plus de 4 000 postes en France en 2012

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)