Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 29/02/2012

Iran : un cyberdissident emprisonné en grève de la faim

L’état de santé d’un cyberactiviste iranien en grève de la faim en prison suscite de vives inquiétudes. Rick Santorum et Mitt Romney se livrent un combat sans merci dans la course à l’investiture républicaine. Et la légende du funk, George Clinton, fait appel à la générosité des internautes.

Iran : un cyberdissident emprisonné en grève de la faim


« Je suis prêt au sacrifice », affirme le dissident iranien Mehdi Khazali dans une lettre écrite en prison et publiée sur son blog par ses proches. Récemment condamné à 14 ans de prison ferme pour « insultes envers des responsables politiques », ce médecin de profession est en effet en grève de la faim depuis plus d’un mois pour protester contre sa détention.

Ce n’est pas la première fois que Mehdi Khazali se retrouve derrière les barreaux. Ce fils d’un influent religieux conservateur, l'ayatollah Abolqassem Khazali, avait notamment déjà été arrêté en 2009 pour avoir participé au mouvement de protestation contre la réélection controversée du président Mahmoud Ahmadinejad.

Et aujourd’hui, son état de santé suscite de vives inquiétudes, en particulier chez son fils Mohammed qui a pu lui rendre visite pendant qu’il était à l’hôpital. Sur le site d’une organisation de défense des droits de l‘homme, il affirme ainsi que son père a perdu beaucoup de poids et que sa vie pourrait être en danger. Une situation qui préoccupe également de nombreux internautes qui ont lancé une campagne sur les réseaux sociaux pour appeler à sa libération.

En attendant, pour Amnesty International, cette affaire illustre la vague de répression menée par le régime iranien à l’approche des élections législatives du 2 mars. Dans un rapport publié lundi, l’ONG dénonce les pressions exercées par le pouvoir sur les leaders de l’opposition, mais également sur les internautes du pays avec la mise en place récente d’une cyberpolice nationale.


Primaires américaines : Rick Santorum et Mitt Romney s’écharpent en ligne

Aux Etats-Unis, alors que la primaire républicaine bat son plein actuellement, les deux favoris des sondages, Mitt Romney et Rick Santorum, se livrent une guerre acharnée pour obtenir l’investiture de leur parti. Un combat sans merci entre les deux poids lourds conservateurs qui se déroule en grande partie sur la Toile.

Et c’est sans doute Rick Santorum qui se montre le plus agressif à l’égard de son adversaire. L’ancien sénateur de l’Etat de Pennsylvanie a en effet mis en ligne sur son site plusieurs vidéos qui attaquent directement son concurrent dans la course à l’investiture républicaine. Des clips de campagne dans lesquels Mitt Romney est notamment présenté, comme ici, en clone de Barack Obama et qui s’interrogent sur l’intérêt de la candidature de l’ancien gouverneur du Massachusetts.

Rick Santorum se présente d’ailleurs dans cette autre vidéo comme le seul capable de battre l’actuel président des Etats-Unis. Un spot dans lequel il appelle les électeurs à ne pas voter aveuglément pour Mitt Romney qui est accusé d’être trop modéré pour pouvoir remporter la victoire en novembre prochain. Et signe que Santorum est prêt à tout pour dénigrer son principal adversaire républicain, son dernier clip de campagne en date reproche à Romney de se livrer à des attaques de caniveau qui finiront par se retourner contre le candidat mormon.

Des reproches face auxquels Mitt Romney ne pouvait pas rester muet. Ses équipes de communication se sont donc chargées de riposter en diffusant, à leur tour, plusieurs spots anti-Santorum sur le web. Des vidéos qui soulignent que, contrairement à Romney, l’ancien sénateur de Pennsylvanie n’a aucune compétence en matière économique et qu’il ne sera donc pas en mesure de remettre le pays sur les bons rails si jamais il devait être élu en novembre.

 

Les internautes volent au secours de George Clinton

Pour l’aider à surmonter des difficultés financières, George Clinton, un des plus grands noms du funk et leader du légendaire groupe des « Parliament », fait appel à la générosité des internautes. Objectif : récolter 50 000 dollars de dons pour rénover son studio d’enregistrement. Pour cela, le musicien a créé une page sur le site IndieGoGo sur laquelle ses fans peuvent lui envoyer de l’argent. Ces derniers recevront en contrepartie des cadeaux.


Tendance du jour sur les réseaux sociaux

« Never buy the Sun », c’est-à-dire « N’achetez jamais le Sun », voici le mot d’ordre de centaines d’internautes britanniques déterminés à inciter au boycott de ce tabloïd. Un quotidien détenu par le magnat Rupert Murdoch qui vient d’en lancer dimanche une version dominicale baptisée le « Sun on Sunday ». Objectif : remplacer le « News of the World », le fleuron de son empire médiatique qui a été retiré des kiosques l’été dernier. Mais de nombreux Britanniques n’ont visiblement pas encore oublié le scandale des écoutes téléphoniques qui a provoqué sa fermeture.

 

Vidéo du jour

Alors que l’édition 2012 du célèbre carnaval de Rio s’est terminé la semaine dernière, Jarbas Agnelli et Keith Loutit, les deux réalisateurs de cette vidéo, proposent de prolonger un peu le plaisir. A travers ce très joli clip utilisant la technique du tilt-shift qui donne l’impression que ce sont des figurines miniatures qui sont filmées alors qu’il s’agit de personnes bien réelles, les internautes seront plongés au cœur des défilés des chars décorés et des cariocas. Un travail magnifique baptisé « The city of Samba » à visionner de toute urgence.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus

13/09/2014 Réseaux sociaux

Le web révolutionne le journalisme d'investigation

Et si l'avenir du journalisme d'investigation passait par le web ? "Enquête ouverte" est le premier site français qui utilise le "crowdsourcing" pour recueillir de nouvelles...

En savoir plus

15/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à l'exécution de David Haines

Au sommaire de cette édition : la Toile fait part de son émotion après l’exécution de David Haines; les responsables politiques philippins sont invités à prendre les transports...

En savoir plus

12/09/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit au discours de Barack Obama sur l'EI

Au sommaire de l'émission : la Toile américaine réagit au discours de Barack Obama sur l’Etat islamique; au Canada, des femmes amérindiennes se mobilisent contre l’insécurité; et...

En savoir plus