Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le bras de fer entre Madrid et la Catalogne fait réagir la toile

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : le risque de la radicalisation

En savoir plus

POLITIQUE

Florian Philippot quitte le Front National: Marine Le pen fragilisée ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Malala : "J’ai demandé à Macron d’investir plus pour l’éducation des filles"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Maria Callas par Maria Callas

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : la haine des extrémistes bouddhistes envers les Rohingyas

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Vertige catalan"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Malgré les protestations, le Ceta entre en vigueur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Emmanuel Macron face à la rue, acte 2"

En savoir plus

Moyen-orient

Baba Amr encerclé par 7 000 soldats, selon l'Armée syrienne libre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/03/2012

Le quartier rebelle de Baba Amr à Homs, soumis à des bombardements incessants depuis plusieurs semaines, continuait d'être pilonné ce jeudi par les forces syriennes. Selon l'ASL, le bastion des opposants serait encerclé par 7 000 soldats.

REUTERS - Les affrontements se poursuivent dans le quartier de Bab Amro à Homs, dans le centre de la Syrie, encerclé par 7.000 forces loyales au président Bachar al Assad, ont rapporté tôt jeudi les insurgés syriens.

Selon Mohaimen al Rumaid, un haut responsable de l'Armée syrienne libre (ASL), composée de déserteurs de l'armée, les forces de l'opposition ont reçu pour consigne d'intensifier les attaques contre les forces du gouvernement afin de relâcher la pression exercée par Damas sur Homs.

"Les combats d'infanterie se poursuivent. Les hommes résistent toujours et l'armée d'Assad bombarde Bab Amro mais elle n'a pas progressé plus en avant dans le quartier", a dit Rumaid, membre du Haut conseil militaire supervisant l'ASL.

"Bab Amro est encerclée par au moins 7.000 soldats", a-t-il ajouté.

Selon des diplomates occidentaux, la 4e division armée tente d'"achever" les insurgés de Bab Amro en occupant le quartier rebelle après 25 jours de bombardements incessants.

La 4e dvision armée commandée par Maher al Assad, le frère du président, est réputée pour sa brutalité envers les opposants qui manifestent depuis plus d'un an contre le régime de Bachar al Assad.

Au total, la répression a fait plus de 7.500 morts dans la population civile depuis le début du soulèvement en mars 2011, selon les Nations Unies.


Première publication : 29/02/2012

  • ONU

    Le Conseil des droits de l'homme adopte une résolution sur la Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Imbroglio autour de l'évacuation au Liban de la journaliste Édith Bouvier

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le bilan de la répression en Syrie dépasse les 7 500 morts, selon l'ONU

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)