Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au « Ice Bucket Challenge »

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Garrigues, historien et spécialiste d'histoire politique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Birdman" en ouverture de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime l'entreprise"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La fin du calvaire pour Peter Theo Curtis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71e Mostra de Venise

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls : le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu à Gaza : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

  • Kiev dénonce une invasion russe et en appelle à l'Otan

    En savoir plus

  • L’OMS s’attend à plus de 20 000 cas d'Ebola en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • En images : des millions de criquets envahissent Antananarivo

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

  • Israël-Palestine, Libye, Russie... Ce que préconise François Hollande

    En savoir plus

  • Netflix prépare "Marseille", un "House of Cards" aux accents provençaux

    En savoir plus

  • La Française Clarisse Agbegnenou championne du monde de judo

    En savoir plus

  • La France retrouve ses mondialistes pour affronter l’Espagne

    En savoir plus

  • Erdogan débute son mandat présidentiel en Turquie

    En savoir plus

  • Matignon dément toute intention de toucher aux 35 heures

    En savoir plus

  • Michel Platini renonce à briguer la présidence de la Fifa

    En savoir plus

  • Trafic présumé de bébés : le président du Parlement a quitté le Niger

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • La mère de Steven Sotloff implore le "calife" de l’EI d’épargner son fils

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

Moyen-orient

Le Conseil des droits de l'homme adopte une résolution sur la Syrie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/03/2012

Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a adopté une résolution appelant à la mise en place d'un corridor humanitaire. Le texte, proposé par le Qatar et la Turquie, a été adopté par 37 voix. La Chine, la Russie et Cuba ont voté contre.

AFP - Le Conseil des droits de l'homme a adopté jeudi une résolution condamnant, une fois de plus, les "violations de plus en plus graves des droits de l'homme" en Syrie et appelant le régime de Bachar al-Assad à autoriser un "accès sans entrave" à l'ONU et aux agences humanitaires.

Les 47 Etats membres du Conseil des droits de l'homme ont procédé, à la demande de la Russie, au vote du projet de résolution, qui a été adopté par 37 voix pour, 3 contre (Russie, Chine et Cuba). Par ailleurs, 3 pays se sont abstenus (Equateur, Inde, Philippines).

Le texte, intitulé "violations de plus en plus graves des droits de l'homme et aggravation de la situation humanitaire en Syrie", avait été proposé en début de semaine par le Qatar et la Turquie puis co-signé par une soixantaine de pays, dont certains ne sont pas membres du Conseil.

La résolution appelle le régime de Bachar al-Assad à "autoriser un accès libre et sans entrave à l'ONU et aux agences humanitaires pour procéder à une évaluation complète des besoins à Homs et dans d'autres régions".

Cet accès doit également "permettre aux agences humanitaires de livrer des articles de première nécessité et (d'offrir) des services à tous les civils affectés par la violence, en particulier à Homs, Deraa, Zabadani et dans d'autres régions assiégées par les forces de sécurité syriennes".

Le document souligne la "nécessité de répondre de façon urgente aux besoins humanitaires" de la population et dénonce "le manque d'accès à la nourriture, aux médicaments de base et au carburant, ainsi que les menaces et actes de violence faites au personnel médical, patients et les installations" de santé.

Il condamne "énergiquement les violations continues, généralisées et systématiques des droits de l'homme et des libertés fondamentales par les autorités syriennes" et appelle le gouvernement syrien à mettre immédiatement fin à toutes les violations des droits de l'homme" et "à cesser toute violence".

L'aggravation de la situation humanitaire en Syrie a dominé cette semaine les débats à Genève au Conseil des droits de l'homme, la Haut commissaire aux droits de l'homme, Navi Pillay, exigeant un "cessez-le-feu humanitaire immédiat" en Syrie et faisant état d'une "rapide détérioration des droits de l'homme" depuis le 13 février.

Quelque 7.500 personnes ont été tuées en Syrie depuis le début de la répression en mars 2011, selon l'ONU.

Première publication : 01/03/2012

  • SYRIE

    Le bilan de la répression en Syrie dépasse les 7 500 morts, selon l'ONU

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le Croissant-Rouge pénètre à Homs, les journalistes étrangers toujours bloqués

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'opposition syrienne menace de s'effondrer sous le poids de ses dissensions

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)