Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Vidéo : À Rafah les habitants sont pris au piège

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Moyen-orient

Le Conseil des droits de l'homme adopte une résolution sur la Syrie

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/03/2012

Le Conseil des droits de l'homme de l'ONU a adopté une résolution appelant à la mise en place d'un corridor humanitaire. Le texte, proposé par le Qatar et la Turquie, a été adopté par 37 voix. La Chine, la Russie et Cuba ont voté contre.

AFP - Le Conseil des droits de l'homme a adopté jeudi une résolution condamnant, une fois de plus, les "violations de plus en plus graves des droits de l'homme" en Syrie et appelant le régime de Bachar al-Assad à autoriser un "accès sans entrave" à l'ONU et aux agences humanitaires.

Les 47 Etats membres du Conseil des droits de l'homme ont procédé, à la demande de la Russie, au vote du projet de résolution, qui a été adopté par 37 voix pour, 3 contre (Russie, Chine et Cuba). Par ailleurs, 3 pays se sont abstenus (Equateur, Inde, Philippines).

Le texte, intitulé "violations de plus en plus graves des droits de l'homme et aggravation de la situation humanitaire en Syrie", avait été proposé en début de semaine par le Qatar et la Turquie puis co-signé par une soixantaine de pays, dont certains ne sont pas membres du Conseil.

La résolution appelle le régime de Bachar al-Assad à "autoriser un accès libre et sans entrave à l'ONU et aux agences humanitaires pour procéder à une évaluation complète des besoins à Homs et dans d'autres régions".

Cet accès doit également "permettre aux agences humanitaires de livrer des articles de première nécessité et (d'offrir) des services à tous les civils affectés par la violence, en particulier à Homs, Deraa, Zabadani et dans d'autres régions assiégées par les forces de sécurité syriennes".

Le document souligne la "nécessité de répondre de façon urgente aux besoins humanitaires" de la population et dénonce "le manque d'accès à la nourriture, aux médicaments de base et au carburant, ainsi que les menaces et actes de violence faites au personnel médical, patients et les installations" de santé.

Il condamne "énergiquement les violations continues, généralisées et systématiques des droits de l'homme et des libertés fondamentales par les autorités syriennes" et appelle le gouvernement syrien à mettre immédiatement fin à toutes les violations des droits de l'homme" et "à cesser toute violence".

L'aggravation de la situation humanitaire en Syrie a dominé cette semaine les débats à Genève au Conseil des droits de l'homme, la Haut commissaire aux droits de l'homme, Navi Pillay, exigeant un "cessez-le-feu humanitaire immédiat" en Syrie et faisant état d'une "rapide détérioration des droits de l'homme" depuis le 13 février.

Quelque 7.500 personnes ont été tuées en Syrie depuis le début de la répression en mars 2011, selon l'ONU.

Première publication : 01/03/2012

  • SYRIE

    Le bilan de la répression en Syrie dépasse les 7 500 morts, selon l'ONU

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le Croissant-Rouge pénètre à Homs, les journalistes étrangers toujours bloqués

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'opposition syrienne menace de s'effondrer sous le poids de ses dissensions

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)