Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les séparatistes ukrainiens ont remis les boîtes noires à la Malaisie

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne tente de reprendre le contrôle de Donetsk

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cette presse égyptienne qui soutient Israël contre le Hamas

    En savoir plus

Asie - pacifique

Deux soldats américains tués en Afghanistan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/03/2012

Deux soldats américains ont été tués ce jeudi par deux Afghans. Les attaques contre les militaires de l'Otan se multiplient depuis que des exemplaires du Coran ont été brûlés en février par un officier américain sur la base de Bagram.

REUTERS - Deux soldats américains ont été abattus jeudi par deux Afghans, a déclaré un responsable américain sous le couvert de l'anonymat.

L'Otan a indiqué dans un communiqué que l'un des deux auteurs de l'agression était sans doute un soldat afghan.

L'attaque, qui s'est déroulée dans le sud de l'Afghanistan, fait écho au meurtre de deux officiers américains à l'intérieur du ministère de l'Intérieur, samedi à Kaboul. Des sources sécuritaires afghanes ont imputé ce crime à un responsable des services de renseignement afghans.

Les attaques contre le personnel de l'Otan se sont multipliées ces derniers mois et cinq soldats de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) ont été tués par des membres des forces de sécurité afghanes depuis l'incinération d'exemplaires du Coran par un officier américain  lsur la base de Bagrame mois dernier.

Jeudi, les Nations unies ont appelé les autorités militaires américaines à prendre des sanctions contre les auteurs de cette "grave erreur", qui a provoqué de violentes manifestations à travers le pays et entraîné la mort de trente personnes.

"Après la phase d'excuses doit venir la phase des sanctions disciplinaires", a déclaré Jan Kulbis, représentant du secrétaire-général de l'Onu en Afghanistan, au cours d'une conférence de presse.

"Ce n'est qu'après une telle sanction que les forces internationales pourront dire 'oui, nos excuses sont sincères'", a-t-il ajouté.      

Le président américain Barack Obama a estimé mercredi lors d'une interview sur la chaîne ABC News que sa lettre d'excuses au président afghan Hamid Karzaï avait "calmé les choses".

Première publication : 01/03/2012

  • AFGHANISTAN

    Profanation du Coran : neuf morts dans un attentat contre une base de l'Otan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    La France retire ses agents non militaires d'Afghanistan

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Sept soldats américains blessés lors d'une manifestation dans le nord

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)