Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Loi travail : le récit d'un revirement

En savoir plus

MODE

Mode masculine été 2017 part 1

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : atteints d'une hépatite C, des Occidentaux partent se faire soigner en Inde

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Guerre civile au Guatemala : une justice impossible ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Économie britannique : George Osborne tente de rassurer

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En fait, on ne voulait pas vraiment dire 'partir'"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Pour une Europe du peuple"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

Moyen-orient

Une majorité d'insurgés a quitté Baba Amr, selon les opposants anti-Assad

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/03/2012

Selon des opposants en contact avec les insurgés, la plupart des rebelles retranchés à Baba Amr se sont repliés ce jeudi. Assiégé depuis près d'un mois, le quartier de Baba Amr, à Homs, est toujours pilonné et encerclé par l'armée syrienne.

REUTERS - La majeure partie des insurgés syriens qui étaient retranchés dans Bab Amro, un quartier de Homs cible d'intenses pilonnages depuis le début février, s'en sont retirés, ont déclaré jeudi des opposants en contact avec les rebelles.

Quelques combattants sont restés sur place pour tenter de couvrir le "retrait tactique" de leurs compagnons d'armes, ont ajouté ces opposants.

L'armée syrienne a lancé mercredi une attaque sur Bab Amro pour tenter d'occuper ce quartier. Selon des insurgés, 7.000 soldats encerclaient le quartier avant le lancement de
l'offensive.

Première publication : 01/03/2012

  • ONU

    Le Conseil des droits de l'homme adopte une résolution sur la Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Imbroglio autour de l'évacuation au Liban de la journaliste Édith Bouvier

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le bilan de la répression en Syrie dépasse les 7 500 morts, selon l'ONU

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)