Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ottawa: histoire d'une photo

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Toumani Diabaté, le maître de la kora, invité du Journal de l’Afrique

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : une déception pour la gauche ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Kamel Mennour, galeriste

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Marie Le Guen : "Le problème, c’est l’emploi"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Un homme, une femme : la parité vue par la Génération Y

En savoir plus

POLITIQUE

Le Guen : "C’est toute l’Europe qui est malade aujourd’hui"

En savoir plus

Moyen-orient

Une majorité d'insurgés a quitté Baba Amr, selon les opposants anti-Assad

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/03/2012

Selon des opposants en contact avec les insurgés, la plupart des rebelles retranchés à Baba Amr se sont repliés ce jeudi. Assiégé depuis près d'un mois, le quartier de Baba Amr, à Homs, est toujours pilonné et encerclé par l'armée syrienne.

REUTERS - La majeure partie des insurgés syriens qui étaient retranchés dans Bab Amro, un quartier de Homs cible d'intenses pilonnages depuis le début février, s'en sont retirés, ont déclaré jeudi des opposants en contact avec les rebelles.

Quelques combattants sont restés sur place pour tenter de couvrir le "retrait tactique" de leurs compagnons d'armes, ont ajouté ces opposants.

L'armée syrienne a lancé mercredi une attaque sur Bab Amro pour tenter d'occuper ce quartier. Selon des insurgés, 7.000 soldats encerclaient le quartier avant le lancement de
l'offensive.

Première publication : 01/03/2012

  • ONU

    Le Conseil des droits de l'homme adopte une résolution sur la Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    Imbroglio autour de l'évacuation au Liban de la journaliste Édith Bouvier

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le bilan de la répression en Syrie dépasse les 7 500 morts, selon l'ONU

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)