Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : la guerre oubliée

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse?

En savoir plus

SUR LE NET

Le web se met au « Ice Bucket Challenge » pour la bonne cause

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Montréal, toute une histoire

En savoir plus

FOCUS

Israël : Tsahal face aux minorités de la société israélienne

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Guillaume Foliot, directeur adjoint du Programme alimentaire mondial

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • Gaza : reprise des affrontements entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

  • Émeutes de Ferguson : les États-Unis face à leurs vieux démons racistes

    En savoir plus

  • Carte interactive : "Ici est tombé" pour la Libération de Paris

    En savoir plus

  • Libération de Paris : "J'accueillais mes libérateurs"

    En savoir plus

  • Dans l’est de l'Ukraine, Lougansk en proie à d’intenses combats

    En savoir plus

  • Le pape François ouvre davantage la voie à la béatification de Mgr Romero

    En savoir plus

  • Amos Gitaï : "Israël est un projet politique, pas un projet religieux"

    En savoir plus

SPORT

Face à l’Irlande, les Bleus doivent confirmer

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/03/2012

L’équipe de France de rugby affronte l'Irlande, dimanche au Stade de France. Invaincu dans le Tournoi des VI Nations 2012, le XV tricolore doit continuer sur sa lancée face à des Irlandais vainqueurs, le 25 février dernier, de l’Italie (42-10).

AFP - Le XV de France vise un troisième succès dans le Tournoi des six nations face à l'Irlande dimanche (16h00) au Stade de France, en match en retard de la 2e journée reporté le 11 février pour cause de terrain gelé, pour rester dans la course au Grand Chelem avec le pays de Galles.

Onze degrés et des averses de pluie. C'est la météo prévue dimanche après-midi au Stade de France pour cette nouvelle programmation, après le report du 11 février aux allures de scandale.

Près de 75.000 spectateurs déjà en tribune, un terrain gelé, une rencontre reportée par l'arbitre à sept minutes du coup d'envoi, le Consortium du Stade de France aux abonnés absents, le Comité des six nations et le diffuseur découvrant les risques d'une programmation nocturne en février et la Fédération française de rugby navrante d'impuissance: le fiasco fut complet.

Sur le plan sportif, cette nouvelle date choisie par le Comité des six nations a entraîné une inédite série de quatre matches consécutifs pour les deux équipes. L'Angleterre, prochain adversaire des Français dimanche 4 mars à Saint-Denis, et le pays de Galles (17 mars à Cardiff) attendent patiemment leur heure.

Composition des équipes

France: Poitrenaud - Clerc, Rougerie, Fofana, Malzieu - (o) Trinh-Duc, (m) Parra - Bonnaire, Harinordoquy, Dusautoir (cap.) - Maestri, Papé - Mas, Szarzewski, Poux

Irlande: Kearney - Bowe, Earls, D'Arcy, Trimble - (o) Sexton, (m) Murray - O'Brien, Heaslip, Ferris - O'Connell (cap.), O'Callaghan - Ross, Best, Healy


Remplaçants:

France: Servat, Debaty, Nallet, Picamoles, Dupuy, Beauxis, Mermoz

Irlande: Cronin, Court, Ryan, O'Mahony, Reddan, O'Gara, McFadden

Arbitre: Dave Pearson (ENG)

Banale routine pour l'entraîneur irlandais Declan Kidney, les quatre semaines consécutives de travail au Centre national (CNR) de Marcoussis (Essonne) sont plutôt une bonne nouvelle Philippe Saint-André. Mais l'entraîneur français est rentré à moitié rassuré d'Edimbourg (victoire 23-17) et a perdu en route son arrière Maxime Médard, gravement blessé au genou droit et remplacé dans le XV de départ par Clément Poitrenaud.

Souvenir de 2000

"Il faudra vraiment bien rentrer dans la partie, ne pas se réveiller au bout de vingt minutes. C'est ce qui nous a manqué contre l'Italie et l'Ecosse. Pour cela, on compte beaucoup sur le public, ce seizième homme qu'est le public du Stade de France", a annoncé, en bon communiquant, l'entraîneur du XV de France.

Autre retouche, volontaire cette fois, dans le XV de départ: l'entrée en 3e de Julien Bonnaire au détriment de Louis Picamoles, pour une prévisible bataille des airs face à l'alignement irlandais.

Picamoles prendra place sur le banc aux côtés des glorieux anciens comme William Servat et Lionel Nallet. "On a voulu continuer à avoir de l'expérience et énormément de puissance sur le banc, les joueurs l'amèneront au cours de la dernière demi-heure", a expliqué PSA.

Côté irlandais, Declan Kidney a décidé de reconduire en bloc l'équipe qui a infligé une correction à l'Italie (42-10) samedi dernier à Dublin.

Le XV du Trèfle, qui devra encore affronter l'Ecosse à Dublin et l'Angleterre à Twickenham, s'est quelque peu rassuré après avoir débuté la compétition par une défaite de dernière minute face au pays de Galles (23-21) et vise à présent un premier succès en France depuis l'an 2000.

Le héros d'alors, l'emblématique Brian O'Driscoll, blessé lors de la Coupe du monde, est toujours absent et la lourde charge de le remplacer au poste de second centre revient au talentueux polyvalent du Munster, Keith Earls (24 ans, 27 sélections, 12 essais). Pour le reste, l'équipe est au grand complet.

"On a passé plusieurs bonnes semaines ensemble, on s'est entraîné dur et on a bâti un état d'esprit collectif. C'est une bonne chose d'en avoir récolté les fruits la semaine dernière (contre l'Italie) avant d'aller à Paris", assure le deuxième ligne et capitaine Paul O'Connell, qui ne compte qu'une victoire contre le XV de France à son tableau de chasse, en 2009 à Dublin, en douze tentatives.

Première publication : 02/03/2012

  • RUGBY - VI NATIONS

    À Murrayfield, la France bat l'Écosse dans la douleur

    En savoir plus

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    Le match France-Irlande reporté à cause du gel

    En savoir plus

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    Le XV de la Rose s'impose difficilement face à l'Italie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)