Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Popularité : Valls fait-il de l’ombre à Hollande ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Berlusconi condamné à rester avec des gens de son âge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Nigeria face à Boko Haram

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ali Benflis répond aux attaques d’Abdelaziz Bouteflika

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Chine : la croissance ralentit à 7,4% au premier trimestre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dans l'ombre de Bouteflika"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Booty Looting", un pillage chorégraphié de Wim Vandekeybus

En savoir plus

  • Démonstration de force des pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • En images : des centaines de disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine : "L'Ukraine est au bord de la guerre civile"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • Coupe d'Espagne : une finale Barcelone-Madrid sans Ronaldo

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

  • Kiev passe à l'offensive contre les pro-russes dans l'Est

    En savoir plus

  • Ali Benflis : "La présidence à vie en Algérie, c’est terminé"

    En savoir plus

  • Les prisonniers d'Abou Ghraib transférés face à la menace djihadiste

    En savoir plus

  • Des travaux d'intérêt général pour Silvio Berlusconi

    En savoir plus

  • Vidéo : Yasmina Khadra appelle les Algériens à "chasser" le régime

    En savoir plus

SPORT

Face à l’Irlande, les Bleus doivent confirmer

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/03/2012

L’équipe de France de rugby affronte l'Irlande, dimanche au Stade de France. Invaincu dans le Tournoi des VI Nations 2012, le XV tricolore doit continuer sur sa lancée face à des Irlandais vainqueurs, le 25 février dernier, de l’Italie (42-10).

AFP - Le XV de France vise un troisième succès dans le Tournoi des six nations face à l'Irlande dimanche (16h00) au Stade de France, en match en retard de la 2e journée reporté le 11 février pour cause de terrain gelé, pour rester dans la course au Grand Chelem avec le pays de Galles.

Onze degrés et des averses de pluie. C'est la météo prévue dimanche après-midi au Stade de France pour cette nouvelle programmation, après le report du 11 février aux allures de scandale.

Près de 75.000 spectateurs déjà en tribune, un terrain gelé, une rencontre reportée par l'arbitre à sept minutes du coup d'envoi, le Consortium du Stade de France aux abonnés absents, le Comité des six nations et le diffuseur découvrant les risques d'une programmation nocturne en février et la Fédération française de rugby navrante d'impuissance: le fiasco fut complet.

Sur le plan sportif, cette nouvelle date choisie par le Comité des six nations a entraîné une inédite série de quatre matches consécutifs pour les deux équipes. L'Angleterre, prochain adversaire des Français dimanche 4 mars à Saint-Denis, et le pays de Galles (17 mars à Cardiff) attendent patiemment leur heure.

Composition des équipes

France: Poitrenaud - Clerc, Rougerie, Fofana, Malzieu - (o) Trinh-Duc, (m) Parra - Bonnaire, Harinordoquy, Dusautoir (cap.) - Maestri, Papé - Mas, Szarzewski, Poux

Irlande: Kearney - Bowe, Earls, D'Arcy, Trimble - (o) Sexton, (m) Murray - O'Brien, Heaslip, Ferris - O'Connell (cap.), O'Callaghan - Ross, Best, Healy


Remplaçants:

France: Servat, Debaty, Nallet, Picamoles, Dupuy, Beauxis, Mermoz

Irlande: Cronin, Court, Ryan, O'Mahony, Reddan, O'Gara, McFadden

Arbitre: Dave Pearson (ENG)

Banale routine pour l'entraîneur irlandais Declan Kidney, les quatre semaines consécutives de travail au Centre national (CNR) de Marcoussis (Essonne) sont plutôt une bonne nouvelle Philippe Saint-André. Mais l'entraîneur français est rentré à moitié rassuré d'Edimbourg (victoire 23-17) et a perdu en route son arrière Maxime Médard, gravement blessé au genou droit et remplacé dans le XV de départ par Clément Poitrenaud.

Souvenir de 2000

"Il faudra vraiment bien rentrer dans la partie, ne pas se réveiller au bout de vingt minutes. C'est ce qui nous a manqué contre l'Italie et l'Ecosse. Pour cela, on compte beaucoup sur le public, ce seizième homme qu'est le public du Stade de France", a annoncé, en bon communiquant, l'entraîneur du XV de France.

Autre retouche, volontaire cette fois, dans le XV de départ: l'entrée en 3e de Julien Bonnaire au détriment de Louis Picamoles, pour une prévisible bataille des airs face à l'alignement irlandais.

Picamoles prendra place sur le banc aux côtés des glorieux anciens comme William Servat et Lionel Nallet. "On a voulu continuer à avoir de l'expérience et énormément de puissance sur le banc, les joueurs l'amèneront au cours de la dernière demi-heure", a expliqué PSA.

Côté irlandais, Declan Kidney a décidé de reconduire en bloc l'équipe qui a infligé une correction à l'Italie (42-10) samedi dernier à Dublin.

Le XV du Trèfle, qui devra encore affronter l'Ecosse à Dublin et l'Angleterre à Twickenham, s'est quelque peu rassuré après avoir débuté la compétition par une défaite de dernière minute face au pays de Galles (23-21) et vise à présent un premier succès en France depuis l'an 2000.

Le héros d'alors, l'emblématique Brian O'Driscoll, blessé lors de la Coupe du monde, est toujours absent et la lourde charge de le remplacer au poste de second centre revient au talentueux polyvalent du Munster, Keith Earls (24 ans, 27 sélections, 12 essais). Pour le reste, l'équipe est au grand complet.

"On a passé plusieurs bonnes semaines ensemble, on s'est entraîné dur et on a bâti un état d'esprit collectif. C'est une bonne chose d'en avoir récolté les fruits la semaine dernière (contre l'Italie) avant d'aller à Paris", assure le deuxième ligne et capitaine Paul O'Connell, qui ne compte qu'une victoire contre le XV de France à son tableau de chasse, en 2009 à Dublin, en douze tentatives.

Première publication : 02/03/2012

  • RUGBY - VI NATIONS

    À Murrayfield, la France bat l'Écosse dans la douleur

    En savoir plus

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    Le match France-Irlande reporté à cause du gel

    En savoir plus

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    Le XV de la Rose s'impose difficilement face à l'Italie

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)