Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Moyen-orient

Nicolas Sarkozy décide de fermer l'ambassade de France en Syrie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/03/2012

À l'issue d'un sommet européen à Bruxelles, Nicolas Sarkozy a annoncé la fermeture de l'ambassade de France en Syrie. Le président français s'est dit prêt à "passer un cran supplémentaire" dans l'aide aux opposants au régime de Bachar al-Assad.

LES DIRIGEANTS EUROPéENS VEULENT QUE LE RéGIME RéPONDE DE SES ACTES

Les dirigeants des pays de l'UE ont averti vendredi le régime syrien qu'il allait devoir répondre de ses actes et des "atrocités" commises dans le cadre de la répression des mouvements de contestation dans le pays.

"Le Conseil européen reste déterminé à faire en sorte que les responsables des atrocités syriennes répondent de leurs actes" et "il va travailler" en vue de rassembler des éléments permettant de faire état des "crimes épouvantables" qui sont commis dans le pays, a déclaré le président de l'UE, Herman Van Rompuy, à l'issue d'un sommet à Bruxelles.

(AFP)

AFP - La France a pris la décision de fermer son ambassade en Syrie pour dénoncer le "scandale" de la répression conduite par le régime de Bachar al-Assad contre sa population, a annoncé vendredi le président Nicolas Sarkozy à l'issue d'un sommet européen à Bruxelles.

Le ministre des Affaires étrangères "Alain Juppé et moi nous avons décidé de fermer notre ambassade en Syrie", a déclaré M. Sarkozy devant la presse.

"Ce qui se passe, c'est un scandale, il y a plus de 8.000 morts, (dont) des centaines d'enfants, et la ville de Homs qui menace d'être rayée de la carte, c'est absolument inacceptable", a-t-il insisté.

"Le Conseil (européen) a condamné dans les termes les plus vifs ce qui se passe en Syrie, pas seulement à l'endroit de vos confrères (...) mais ce symbole là est particulièrement inacceptable", a également jugé le chef de l'Etat, précisant que "l'attitude du pouvoir syrien a été particulièrement inadmissible" dans les tentatives d'évacuation des journalistes français Edith Bouvier et William Daniels, qui ont pu gagner le Liban jeudi.

"Nous avons dit nos encouragements au conseil national syrien, il en est fait expressément état dans les textes du Conseil européen et nous continuerons à prendre des initiatives au conseil de sécurité (de l'ONU) pour qu'un certain nombre de blocages soient levés", a-t-il poursuivi.

"Je suis favorable à ce qu'au moins aux frontières de la Syrie, des zones humanitaires soit organisées pour qu'on puisse accueillir des gens qui sont persécutés par le régime syrien, qui doit partir", a ajouté Nicolas Sarkozy.

Première publication : 02/03/2012

  • SYRIE

    Édith Bouvier et William Daniels attendus à Paris dans la soirée

    En savoir plus

  • SYRIE

    Un convoi du CICR et du Croissant-Rouge s'apprête à entrer dans Baba Amr

    En savoir plus

  • ONU

    Le Conseil des droits de l'homme adopte une résolution sur la Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)