Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'UMP au bord de la scission ?

En savoir plus

Arnaud Montebourg : Le Don Quichotte du gouvernement ?

En savoir plus

François Hollande, grand oral réussi ?

En savoir plus

La compétitivité, un tournant politique pour la gauche ?

En savoir plus

Orientation sexuelle et manuels scolaires

En savoir plus

La ratification du traité européen, une simple formalité ?

En savoir plus

La liberté d'expression a-t-elle des limites ?

En savoir plus

La polémique Millet, entre littérature et politique

En savoir plus

Gouvernement Ayrault : les grandes réformes de société

En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • L'Australie déjoue des meurtres projetés par l'État islamique

    En savoir plus

  • Ebola : la Française contaminée bientôt rapatriée à Paris

    En savoir plus

  • Air France : les pilotes maintiennent la pression au 4e jour de grève

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Vidéo : à la rencontre des réfugiés syriens exilés en Turquie

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

Afrique

Attentat-suicide contre une gendarmerie à Tamanrasset

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/03/2012

Un attentat à la voiture piégée perpétré contre un groupement de gendarmerie à Tamanrasset, dans le sud de l'Algérie, a fait 24 blessés, parmi lesquels 14 civils. L'attaque a été revendiquée par un groupe islamiste prônant le djihad.

AFP - Le Mouvement Unicité et Jihad en Afrique de l'ouest (MUJAO) a revendiqué samedi dans un message à l'AFP au Mali l'attentat contre un camp militaire dans le sud de l'Algérie, qui a fait 24 blessés selon un bilan de presse.

"Nous vous informons que nous sommes à l'origine de l'explosion (...) ce matin à Tamanrasset dans le sud de l'Algérie", a indiqué le MUJAO, un nouveau groupe islamiste apparu en 2011 et qui prône le djihad (guerre sainte) en Afrique de l'Ouest, dans un court message écrit.

Vingt-quatre personnes, 10 gendarmes et 14 civils, ont été blessées samedi dans un attentat suicide à la voiture piégée contre la brigade de gendarmerie de Tamanrasset (1.970 km au sud d'Alger), selon le site internet du quotidien arabophone algérien En Nahar.

Les victimes ont été transportées à l'hôpital, dont certaines dans un état critique, et l'auteur de l'attentat est mort déchiqueté par l'explosion, affirme encore le site de En Nahar.

L'agence de presse algérienne APS a également confirmé l'attentat, sans toutefois donner de bilan. Selon un de ses journalistes sur les lieux un "important dispositif de sécurité" a été mis en place autour de la zone de l'attentat.

L'attentat a été perpétré, d'après le site de En Nahar, par un kamikaze qui a lancé sa voiture contre le siège de la gendarmerie occasionnant d'importants dégâts matériels.

C'est la première fois qu'un attentat à l'explosif est commis dans cette région d'Algérie.

Le MUJAO est un nouveau groupe islamiste qui prône le jihad (guerre sainte) en Afrique de l'Ouest et est apparu au grand jour en décembre 2011 en revendiquant l'enlèvement de trois Européens à Tindouf (ouest de l'Algérie), fief des indépendantistes sahraouis du Front Polisario.

Cette action avait auparavant été attribuée par le Polisario à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), très actif dans les pays de la bande sahélo-saharienne depuis 2007. Le MUJAO serait une dissidence d'Aqmi dirigée par des Maliens et des Mauritaniens, selon des experts.

Le 12 décembre 2011, une vidéo montrant des hommes armés encadrant deux femmes, une Italienne et une Espagnole, ainsi qu'un Espagnol, enlevés le 23 octobre dans la région de Tindouf, avait été rendue publique par le MUJAO.

Dans une autre vidéo visionnée en décembre 2011 par un journaliste de l'AFP à Bamako, six membres du MUJAO, enturbannés, dont la plupart ont la peau noire, ont exposé leur idéologie, se référant à Oussama Ben Laden, chef d'Al-Qaïda tué par l'armée américaine au Pakistan, au mollah Omar, chef des talibans afghans, et à des figures historiques de l'islam en Afrique de l'Ouest subsaharienne.

Première publication : 03/03/2012

COMMENTAIRE(S)