Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason du système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

Amériques

BP obtient un règlement partiel dans le procès de la marée noire de 2010

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/03/2012

Dans le cadre du procès de la marée noire survenue dans le golfe du Mexique en 2010 à la suite du naufrage de la plateforme Deepwater Horizon, BP a conclu un accord à l'amiable partiel avec les avocats des plaignants.

AFP - Le géant pétrolier BP est parvenu à un accord partiel à l'amiable avec des plaignants au procès aux Etats-Unis de la marée noire engendrée par le naufrage de la plateforme Deepwater Horizon en 2010 dans le golfe du Mexique, a annoncé vendredi un juge américain.

Dans un communiqué, BP a indiqué de son côté que l'accord avec des plaignants privés - pêcheurs ou entreprises de la région sinistrée, notamment - porte sur 7,8 milliards de dollars.

"L'accord proposé n'inclut pas les plaintes contre BP déposées par le ministère américain de la Justice, ou par d'autres agences fédérales, ou par des Etats ou des collectivités locales", ajoute le texte.

Le procès devait s'ouvrir lundi aux Etats-Unis pour déterminer les responsabilités du groupe BP dans la marée noire du golfe du Mexique en 2010 mais avait été ajourné d'une semaine pour donner plus de temps à des pourparlers en vue d'un éventuel accord.

L'annonce de cet accord partiel à l'amiable va se traduire par un nouveau report du procès, le juge Carl Barbier ayant décidé d'ajourner le cas sine die pour permettre notamment aux parties de "revoir leurs positions respectives".

Mardi, le Wall Street Journal avait assuré que les discussions en vue d'un accord entre BP et les avocats des personnes et entreprises estimant avoir subi des torts à cause de la marée noire portaient au total sur 14 milliards de dollars.

Ces 14 milliards de dollars sont des fonds restant sur un total de 20 milliards de dollars qui avaient été mis de côté par BP en 2010 pour indemniser les victimes de la plus grande marée noire jamais connue aux Etats-Unis, selon le quotidien financier.
 

Première publication : 03/03/2012

  • ÉNERGIE

    BP demande à Halliburton de règler la facture de la marée noire d'avril 2010

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    BP poursuit le cimentier du puits à l'origine de la marée noire en Louisianne

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Sept mois après la marée noire, l'administration Obama porte plainte contre BP

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)