Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après le 17, le 18"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : les prestations sociales gelées jusqu'en octobre 2015

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après moi, le déluge"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

  • En direct : le président sortant Bouteflika a voté en fauteuil roulant

    En savoir plus

  • Nigeria : confusion autour du sort des 129 lycéennes enlevées par des islamistes

    En savoir plus

  • Crise ukrainienne : Poutine s'adresse aux Russes, les diplomates réunis à Genève

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

Moyen-orient

Les corps de Marie Colvin et Rémi Ochlik remis aux ambassades de France et de Pologne

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/03/2012

Les corps de la journaliste américaine Marie Colvin et du photographe français Rémi Ochlik, tués le 22 février à Homs, ont été remis aux ambassades de France et de Pologne, qui représente les intérêts des États-Unis en Syrie.

AFP - Les dépouilles de la journaliste américaine Marie Colvin et du photographe français Rémi Ochlik ont été remis samedi aux ambassades de France et de Pologne, qui représente les intérêts des Etats-Unis en Syrie, a constaté l'AFP.

L'ambassadeur de France à Damas, Eric Chevallier, est monté à bord d'une ambulance où se trouvait la dépouille de Rémi Ochlik, tandis qu'une voiture de l'ambassade de Pologne accompagnait une deuxième ambulance transportant le corps de Marie Colvin.

Les deux ambulances se sont dirigées vers l'Hôpital français dans le quartier de Kassa.

Les cercueils demeureront dans une chambre froide jusqu'à ce qu'ils soient rapatriés à bord d'un avion vers Paris.

Les deux journalistes sont morts le 22 février dans le bombardement d'un appartement transformé en centre de presse improvisé par les militants à Baba Amr, bastion de la rébellion dans la ville de Homs (centre), pilonné pendant des semaines par l'armée syrienne.

Les journalistes français Edith Bouvier et William Daniels ont confié au quotidien français Le Figaro que ce jour-là vers 06H00, les roquettes de l'armée syrienne avaient atteint le centre de presse.

"Les activistes syriens qui étaient avec nous, habitués à ces bombardements, ont compris tout de suite le danger. Ils nous ont dit, il faut s'en aller tout de suite", ont-ils raconté.

Marie Colvin et Rémi Ochlik sont les premiers à sortir. Un projectile s'abat devant le centre de presse. "La déflagration est terrible. Marie Colvin et Rémi Ochlik se trouvent pratiquement sur le point d'impact. Ils sont tués sur le coup", d'après le récit rapporté par Le Figaro.


Première publication : 03/03/2012

  • SYRIE

    "Bachar al-Assad a prouvé qu’il reste le maître du jeu chez lui"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Ban Ki-moon dénonce la répression à Baba Amr

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les journalistes Edith Bouvier et William Daniels de retour sur le sol français

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)