Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Des mercenaires russes en Centrafrique"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ce que nous achetons bon marché peut coûter très cher à d'autres"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar, nouvelle journée de mobilisation à Antananarivo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Immigration: tensions à la frontière franco-italienne

En savoir plus

LE DÉBAT

Emmanuel Macron aux Etats-Unis : le président et Trump, une complicité et des désaccords

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Uberisation : naissance de l’entreprise 2.0

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Naïssam Jalal et le trio Amzik, nouveaux visages des musiques orientales

En savoir plus

L'INFO ÉCO

États-Unis-France : les taxes de la discorde

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Loi asile-immigration : "hystérisation" ou "Bérézina morale"?

En savoir plus

EUROPE

Les observateurs de l'OSCE font état "d'irrégularités de procédures"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/03/2012

Remportée par Vladimir Poutine avec 63,9 % des voix, l'élection présidentielle russe a été entachée "d'irrégularités" lors du dépouillement et fut "clairement biaisée" pendant la campagne, indiquent les observateurs électoraux de l'OSCE.

AFP - L'élection présidentielle russe remportée dimanche par Vladimir Poutine a été marquée par d'importantes irrégularités lors du décompte des voix après une campagne "clairement biaisée" en faveur du Premier ministre, ont indiqué lundi les observateurs électoraux de l'OSCE.
              
"Le processus s'est détérioré lors du décompte des voix et a été évalué négativement (par l'OSCE) dans près d'un tiers des bureaux de vote en raison d'irrégularités de procédures", a déclaré l'OSCE dans un communiqué.
              
"Bien que les candidats à l'élection présidentielle russe ont été en mesure de faire campagne sans entrave, les conditions ont été clairement biaisées en faveur d'un candidat, le Premier ministre Vladimir Poutine", ont conclu les observateurs internationaux.
              
"Cette élection a montré qu'il y avait un net vainqueur avec une majorité absolue, évitant un second tour. Cependant, le choix des électeurs était limité, la concurrence électorale n'était pas équitable et il manquait un arbitre indépendant", a ajouté l'OSCE en référence à la commission centrale électorale.
              
Vladimir Poutine a remporté le scrutin avec près de 64% des voix, selon des résultats quasi définitifs publiés par la commission centrale électorale, à l'issue d'une élection entachée de nombreuses fraudes, selon l'opposition et les observateurs.


              
 

Première publication : 05/03/2012

  • PRÉSIDENTIELLE RUSSE

    Les Russes élisent leur président, de nombreux cas de fraudes signalés

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Qui sont les manifestants pro-Poutine ?

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE RUSSE

    Roman Dobrokhotov, le blogueur russe qui appelle à la révolution

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)