Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • Trêve de douze heures à Gaza, les négociations se poursuivent à Paris

    En savoir plus

  • Manifestation pro-Gaza interdite : l'appel au calme de Manuel Valls

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : il sera "très difficile" de récupérer les corps

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • La manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • En images : les damnés de Gaza

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

Afrique

Le chef du CNT menace de recourir à la force pour éviter la division du pays

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/03/2012

Le chef du Conseil national de transition (CNT) libyen, Moustapha Abdeljalil, affirme qu'il n'hésitera pas à avoir recours à la force si les milices et les chefs de tribus de l'est du pays mettent à exécution leur projet d'autonomie de la région.

AFP - Le président du Conseil national de transition (CNT) en Libye, Moustapha Abdeljalil, a menacé mercredi de recourir à la force pour empêcher toute autonomie de l'Est du pays, proclamée la veille par des chefs de tribus et de milices.

"Nous ne sommes pas préparés à une division de la Libye", a dit M. Abdeljalil dans des propos diffusés par la télévision, appelant au dialogue ses frères de cette région baptisée Cyrénaïque et les mettant en garde contre les "restes" du régime de Mouammar Kadhafi.



"Ils devraient savoir que des +infiltrés+ et des +restes+ du régime de Kadhafi tentent de les utiliser, et nous sommes prêts à les en dissuader, même par la force", a dit M. Abdeljalil.

Le chef des autorités de transition a tenu ces propos alors qu'il se trouvait à Misrata (210 km à l'est de Tripoli) pour annoncer la fin de la rédaction de la charte nationale qui, selon lui, servira de modèle à la future Constitution de la Libye.

Des chefs de tribus et de milices de l'Est libyen avaient déclaré mardi l'autonomie de cette région pétrolière, disant avoir fait le choix d'un système fédéral.

M. Abdeljalil avait vivement réagi, accusant certains pays arabes, sans les nommer, de soutenir la "sédition".

"Des pays arabes frères, malheureusement, financent et parrainent la sédition qui s'est produite dans l'Est pour ne pas être contaminés par la révolution", avait-il affirmé.

Cette annonce intervient alors que les nouvelles autorités peinent à stabiliser le pays où les milices qui avaient combattu les forces de Mouammar Kadhafi font la loi.

Première publication : 07/03/2012

  • LIBYE

    Des chefs de tribus font campagne pour l'autonomie de l'Est libyen

    En savoir plus

  • LIBYE

    Moustapha Abdeljalil reconduit à la tête du CNT

    En savoir plus

  • LIBYE

    Les habitants de Misrata votent librement pour la première fois de leur histoire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)