Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : des enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • Gaza : Échec des efforts américains pour obtenir une trêve humanitaire

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

FRANCE

Abattage rituel : l'incident est "clos", selon les responsables juifs

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/03/2012

À l'issue d'un entretien avec François Fillon, le président du Consistoire central a mis un terme à la polémique soulevée par les propos tenus par le Premier ministre sur l'abattage rituel. Il dit toutefois rester "en état d'alerte".

AFP - Le président du Consistoire central, Joël Mergui, qui a été reçu jeudi par François Fillon avec le grand rabbin Gilles Bernheim, a jugé que "l'incident" né des propos du Premier ministre sur les abattages rituels était "clos", mais ajouté rester "en état d'alerte".

"Sur ces propos, l'incident est clos", a déclaré à la presse M. Mergui au terme de cet entretien d'une heure. "Sur la vigilance, les suites qui vont être données, c'est un travail de fond (...). Pour l'instant nous sommes en état d'alerte. Il faut qu'on continue à travailler à avoir des garanties - que nous avons entendues du Premier ministre -, du ministère de l'Agriculture et de tous les partis politiques", a-t-il ajouté.

Si M. Fillon a apporté ces garanties que l'abattage rituel pourra "continuer à se faire sans qu'il soit mis en péril", le président du Consistoire central a abordé la question de la traçabilité prônée par Nicolas Sarkozy.

"Il faut qu'on travaille sur l'information du consommateur", mais en évitant "les risques de stigmatisation" et "les risques de répercussion sur nos modèles d'abattage rituel en Europe", a-t-il dit.

Le grand rabbin a de son côté souligné que le Premier ministre s'était "défendu d'avoir voulu nous blesser" et "d'avoir voulu viser la religion et la communauté juive". "Là dessus, il a été très clair. Subsiste des poches de divergence dans la compréhension que l'on peut avoir de tel ou tel mot qui ont été employés", a ajouté M. Bernheim.

Comme on lui demandait si le Premier ministre avait exprimé "des regrets", M. Mergui a dit ne pas vouloir "parler sur des regrets ou pas des regrets". "Je crois que s'il nous a reçus c'est qu'il avait conscience qu'on pouvait avoir mal interprété ce qu'il a dit. C'est une question qu'il faudra lui poser", a-t-il indiqué.

S'exprimant à titre personnel, en pleine polémique sur la viande halal, M. Fillon a suscité l'ire des communautés juive et musulmane en estimant lundi que "les religions devaient réfléchir au maintien de traditions qui n'ont plus grand-chose à voir avec l'état aujourd'hui de la science, de la technologie, les problèmes de santé".

"On est dans un pays moderne, il y a des traditions qui sont des traditions ancestrales, qui ne correspondent plus à grand-chose alors qu'elles correspondaient dans le passé à des problèmes d'hygiène", avait-il ajouté. Il avait précisé que ça n'était ni "le jour" ni "le moment d'ouvrir ce débat".

Le chef du gouvernement recevra à leur tour, jeudi midi, le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui, et le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur.

 

Première publication : 07/03/2012

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    Abattage rituel : la sortie de François Fillon provoque des remous à l'UMP

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    Abattage rituel : juifs et musulmans refusent d'être des "boucs émissaires"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Abattage rituel : en s'opposant aux "traditions ancestrales", Fillon agace

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)