Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

UberPOP devant la justice en France

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"470 000 morts en Syrie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Areva / Uramin, un scandale d'État"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hillary : "do you feel the Bern" ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La perpétuité requise contre Hissène Habré à Dakar

En savoir plus

ICI L'EUROPE

En Irlande sur les traces de l’agriculture européenne "réformée"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Agriculture : que change réellement la nouvelle PAC?

En savoir plus

FOCUS

France : comment sensibiliser les jeunes aux concepts de patriotisme et de défense de la Nation?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peur de rien" : l’errance parisienne d'une jeune Libanaise

En savoir plus

EUROPE

Vladimir Poutine invite le milliardaire Mikhaïl Prokhorov à se joindre à son gouvernement

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/03/2012

Le vainqueur de la présidentielle, Vladimir Poutine, a déclaré que Mikhaïl Prokhorov, arrivé en troisième position du scrutin, pourrait être "utile au sein de son gouvernement". L'intéressé avait indiqué dimanche qu'il déclinerait tout poste.

AFP - Le président élu de Russie, Vladimir Poutine, a invité mercredi le milliardaire russe Mikhaïl Prokhorov, arrivé en troisième position à la présidentielle de dimanche, à entrer dans son prochain gouvernement.

"Mikhaïl Dmitrievitch (Prokhorov) est une personne sérieuse, un bon entrepreneur. Il pourrait en principe être utile au sein de gouvernement, s'il le voulait", a-t-il déclaré, cité par les agences de presse russes.

Il a indiqué qu'il allait discuter de la composition du gouvernement avec Dmitri Medvedev,

président sortant amené à devenir Premier ministre.

"Ce soir, demain, après-demain, nous allons discuter de ces questions avec Dmitri Anatolievitch" Medvedev, a-t-il dit.

Le milliardaire de 46 ans, novice en politique, a créé la surprise dimanche en arrivant troisième derrière M. Poutine et le communiste Guennadi Ziouganov, avec 7,98% des voix selon des résultats quasi-définitifs.

Dimanche, après l'annonce des résultats, il a indiqué qu'il refuserait tout poste si on lui proposait d'entrer au prochain gouvernement sous la présidence de Vladimir Poutine, et annoncé la création d'un nouveau parti. Il a participé lundi soir à une manifestation de l'opposition à Moscou.

Dès le lendemain du scrutin, M. Poutine avait déjà espéré pouvoir avoir un "dialogue constructif" avec l'homme d'affaires, dont certains observateurs ont estimé qu'il était instrumentalisé par le pouvoir pour occuper le terrain sur le flanc libéral et contrecarrer l'opposition.

Les pro et anti-Poutine s'apprêtent à battre le pavé
M. Prokhorov a effectué ses premiers pas en politique avec l'aval du Kremlin, lorsqu'il a été propulsé en juin 2011 à la tête du petit parti de droite Pravoe Delo (Juste Cause, en russe). Mais il en a été évincé peu après, pour avoir fait preuve d'une trop grande autonomie par rapport à ses commanditaires, selon les experts.

Quelques mois plus tard, M. Prokhorov s'est lancé dans la course à la présidentielle, annonçant sa candidature après la première grande manifestation contre Vladimir Poutine.

Il s'est abstenu d'attaquer frontalement l'homme fort de la Russie, affirmant plutôt incarner une nouvelle étape dans la modernisation du pays après la reprise en main de la Russie par l'ex-agent du KGB depuis 2000.

Première publication : 07/03/2012

  • PRÉSIDENTIELLE RUSSE

    Interpellation de plusieurs centaines de manifestants anti-Poutine

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE RUSSE

    À Saint-Pétersbourg et Moscou, la rue dénonce l'élection de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE RUSSE

    Vladimir Poutine de retour au Kremlin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)