Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Amériques

Le Brésil accepte les excuses présentées par la FIFA

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/03/2012

La FIFA a présenté ses excuses au Brésil à la suite des propos tenus par son secrétaire général, Jérôme Valcke, sur le prétendu retard du pays en termes d'infrastructures en vue de la Coupe du monde 2014.

AFP - Le Brésil a accepté les excuses de la Fifa et la présidente Dilma Rousseff recevra le président de l'organisme gérant le football mondial, Joseph Blatter, a déclaré jeudi le ministère des Sports.

"Le gouvernement fédéral accepte les excuses de la Fifa et exige que cela ne se reproduise pas", a indiqué le ministère dans un communiqué après la controverse provoquée par les déclarations du secrétaire général de la Fifa Jérôme Valcke qui avait dit que le pays devait se donner "un coup de pied aux fesses" pour rattraper les retards dans les infrastructures, à deux ans du Mondial.

Le ministre des Sports, Aldo Rebelo, a envoyé jeudi deux lettres à la Fifa, une à M. Blatter et l'autre à M. Valcke où il dit "accepter la demande d'excuses" et ajoute que la présidente Rousseff "recevra Joseph Blatter en audience" bien que la date "n'ait pas encore été confirmée".

Le président de la Fifa avait présenté ses excuses mardi au gouvernement brésilien pour les déclarations de M. Valcke, lequel avait déjà présenté les siennes la veille.

 

Première publication : 08/03/2012

  • FOOTBALL

    Joseph Blatter "regrette ses propos", mais n'est pas démissionnaire

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Il n'y a pas de racisme dans le football, selon Sepp Blatter

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Sepp Blatter promet de s'attaquer à la corruption au sein de la Fifa

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)