Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Sénégal : risque de famine en Casamance

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Maestro", intello mais pas trop !

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : les enfants, victimes du conflit

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nobel de la paix pour Tsahal"

En savoir plus

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

  • MH17 : les premières dépouilles des victimes sont arrivées aux Pays-Bas

    En savoir plus

  • Une ville chinoise placée en quarantaine après un cas de peste bubonique

    En savoir plus

  • Ukraine : deux avions de chasse de l'armée abattus dans l’est du pays

    En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Reportage : l'armée israélienne essuie de lourdes pertes à Gaza

    En savoir plus

  • Au moins 45 morts lors d'un atterrissage d'urgence à Taïwan

    En savoir plus

  • Ryanair contraint de rembourser à la France 9,6 millions d’euros d’aides publiques

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

  • Immigration et droit d'asile : les projets de réforme du gouvernement

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

  • Le Festival d'Avignon, une tradition politique ancrée dans l'actualité

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

Amériques

Le Brésil accepte les excuses présentées par la FIFA

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/03/2012

La FIFA a présenté ses excuses au Brésil à la suite des propos tenus par son secrétaire général, Jérôme Valcke, sur le prétendu retard du pays en termes d'infrastructures en vue de la Coupe du monde 2014.

AFP - Le Brésil a accepté les excuses de la Fifa et la présidente Dilma Rousseff recevra le président de l'organisme gérant le football mondial, Joseph Blatter, a déclaré jeudi le ministère des Sports.

"Le gouvernement fédéral accepte les excuses de la Fifa et exige que cela ne se reproduise pas", a indiqué le ministère dans un communiqué après la controverse provoquée par les déclarations du secrétaire général de la Fifa Jérôme Valcke qui avait dit que le pays devait se donner "un coup de pied aux fesses" pour rattraper les retards dans les infrastructures, à deux ans du Mondial.

Le ministre des Sports, Aldo Rebelo, a envoyé jeudi deux lettres à la Fifa, une à M. Blatter et l'autre à M. Valcke où il dit "accepter la demande d'excuses" et ajoute que la présidente Rousseff "recevra Joseph Blatter en audience" bien que la date "n'ait pas encore été confirmée".

Le président de la Fifa avait présenté ses excuses mardi au gouvernement brésilien pour les déclarations de M. Valcke, lequel avait déjà présenté les siennes la veille.

 

Première publication : 08/03/2012

  • FOOTBALL

    Joseph Blatter "regrette ses propos", mais n'est pas démissionnaire

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Il n'y a pas de racisme dans le football, selon Sepp Blatter

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Sepp Blatter promet de s'attaquer à la corruption au sein de la Fifa

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)