Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • EN DIRECT : Les quatre ex-otages libérés samedi ont atterri sur le sol français

    En savoir plus

  • Nicolas Hénin, ex-otage : "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps de victimes du naufrage du ferry repêchés

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

SPORT

Messi, vers l’infini et au-delà

©

Texte par Sylvain MORNET

Dernière modification : 08/03/2012

Les qualificatifs manquent pour saluer la performance de l’attaquant du FC Barcelone, Lionel Messi, auteur mercredi de cinq buts face au Bayer Leverkusen en huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions (7-1).

Lionel Messi saute de records en records ! La Pulga (la Puce) a une nouvelle fois émerveillé la planète football après son quintuplé inscrit sur la pelouse du Camp Nou face au Bayer Leverkusen, en huitièmes de finale retour de la plus prestigieuse compétition européenne.

FC Barcelone - Bayer Leverkusen 7-1

Cinq buts qui font de Messi le premier joueur à inscrire un tel total au cours d'un match de Ligue des Champions (depuis 1992-1993). De quoi rendre dithyrambique la presse sportive du monde entier.

Revue de presse

En Espagne, la référence à Diego Maradona est omniprésente. Le quotidien catalan Sport et son homologue madrilène Marca titrent "La Manita de Dios", quand El Mundo Deportivo indique simplement "La Mano de Dios".

Pour le journal catalan, le joueur du Barça est un "extra-terrestre", comme un autre quotidien ibérique El 9 qui titre simplement à la une : "Alien" !

Chose rare, les hommages proviennent également de la presse favorable au Real Madrid, comme le quotidien AS. Celui-ci confère à la performance de Messi une portée légendaire : "Les 75 632 spectateurs qui l'ont vécue en direct pourront dire 'J'y étais'. Comme ceux qui ont vu Chamberlain marquer 100 points en un match, ceux qui ont vu Ali mettre Liston K-O et ceux qui ont vu Beamon voler à Mexico. Comme tous ces privilégiés, ils ont vu quelque chose qui confine au sublime".

Dans le même sens, Marca parle d’un "Messi de Guinness", en référence au Guinness des records dans lequel l’Argentin a toute sa place. La Pulga a démontré mercredi soir que "sa limite se trouve dans le ciel footballistique", selon Marca. Un ciel blaugrana où "l'ouragan Messi détruit tout sur son passage", renchérit El Pais.

Un plébiscite qui dépasse les frontières

Mais l’admiration dépasse largement le territoire espagnol. Outre-Rhin, du côté des battus, on s’incline devant "le Dieu du football", selon Bild, qui souligne la faiblesse du Bayer Lerverkusen : "Dieu s'est moqué d'une équipe allemande équivalente à un sparring partner". Échos similaires dans le quotidien spécialisé Kicker : "Messi a détruit le Bayer à lui tout seul. Il est le Kaiser de la compétition reine, capable de combiner une vélocité maximale avec une technique parfaite et du génie. Unique et simplement extraordinaire".

Dans le reste de l'Europe, les qualificatifs manquent pour décrire la performance du prodige argentin. "À 24 ans, Messi a déjà sa place sur l'Olympe du football", prophétise le Corriere dello Sport qui sort la calculette : "C'est un extraterrestre sans rival, au-dessus des mortels, avec 12 réalisations en Ligue des Champions cette saison, 49 au total sous le maillot blaugrana et à seulement 8 buts du meilleur marqueur de l'histoire du FC Barcelone (Cesar Rodriguez, NDLR)".

En France, le quotidien L'Équipe titre simplement à la une : "Messi ! Messi ! Messi ! Messi ! Messi !". La rédaction du quotidien français lui attribue la note de 10 sur 10, un fait rarissime. Le dernier joueur à l'avoir obtenue était déjà Messi, le 6 avril 2010, après son quadruplé face à Arsenal en quarts de finale de la Ligue des Champions.

Outre-manche, The Guardian évoque une prestation "à couper le souffle" d'un "Messi en feu" quand, dans le même temps, The Telegraph écrit que l’attaquant barcelonais "a réécrit l'histoire de la Ligue des Champions".

En Amérique du Sud, le journal brésilien O Globo raconte que Messi "a laissé le monde sans voix" alors que, dans son pays natal, une pluie d'éloges s'abat derrière le titre : "Oh mon Dieu, Léo".

Les chaînes de télévision Times Live (Afrique du Sud) et Fox (États-Unis) parlent d'un "Messi cinq étoiles" et le New Zealand Herald Tribune d'un joueur "sublime". Enfin, au Japon, Nikkan Sports compare la performance du club catalan et de l'Argentin à un séisme !

Les footballeurs en extase

Au-delà de la presse mondiale, coéquipiers, adversaires ou anciennes stars du football saluent également la prestation de Messi. "Messi est fantastique. La Fifa doit préparer un autre trophée pour le meilleur joueur du monde qu’il est", déclare sur Twitter l’ancien Ballon d’Or 99, le Brésilien Rivaldo. Son compatriote Ronaldo fait, lui, quelques recommandations : "Ne laissez pas vos enfants devant Twitter. Messi fait un p... de match".

Pour l’attaquant de Manchester United, Wayne Rooney, Messi est "le meilleur de tous les temps !". Même tonalité pour son compatriote anglais, Michael Owen : "Je ne suis pas assez vieux pour avoir vu ceux qui font partie des plus grands, mais je ne pense pas que quelqu’un ait joué aussi bien au football que Lionel Messi". Une interrogation partagée également par le Belge de Lille, Eden Hazard, qui s'interroge : "Messi est-il le meilleur joueur de tous les temps ?". Si tel n’est pas encore le cas, cela ne devrait plus tarder…

Première publication : 08/03/2012

  • FOOTBALL

    Lionel Messi décroche un troisième Ballon d’Or

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Lionel Messi sacré "Champion des champions" de l'année 2011

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Messi pris dans les filets d'une pin up argentine

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)