Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

FRANCE

Éva Joly : "Le débat présidentiel a été dévoyé par des sujets xénophobes"

©

Texte par Julien PEYRON , Tony TODD

Dernière modification : 09/03/2012

À la peine dans les sondages, la candidate d’Europe Écologie Les Verts à la présidentielle a accordé un entretien à FRANCE 24. Elle fait le point sur la campagne et déplore l’absence de débats sur les questions internationales.

À un mois et demi du premier tour de la présidentielle française, la campagne n’est pas à la hauteur de l’enjeu. Tel est, en substance, le message qu’Éva Joly, la candidate d'Europe écologie Les Verts, a voulu faire passer, vendredi 9 mars, en marge d’une rencontre avec des candidats aux législatives dans des circonscriptions de l’étranger. Trop franco-français et parfois même "xénophobes", les débats peinent à prendre de la hauteur, selon elle.

Diaporama sonore : Eva Joly

"Je pense que le débat présidentiel a été dévoyé par des sujets xénophobes qui ont l’avantage, pour le gouvernement sortant, de camoufler son bilan catastrophique", a-t-elle lancé.

La candidate écologiste, originaire de Norvège, déplore le fait que l’Europe et les sujets de politique internationale aient été relégués au second rang, se considérant elle comme "une candidate qui parle de géopolitique". Parmi les sujets qu’elle souhaite voir s’inviter dans le débat figurent, notamment, le désarmement, "un sujet tabou en France", le réchauffement climatique au niveau mondial et la réforme de l’ONU. "Mais quand j’ai parlé de réformer le Conseil de sécurité et d’y inclure de nouveaux membres, cela a soulevé un véritable tollé", rappelle-t-elle.

"Un bon score"

Concernant sa candidature qui ne décolle pas dans les sondages, Éva Joly relativise. "Il est important que je fasse un bon score pour que l’écologie ne disparaisse pas", explique-t-elle, soulignant que, dans le programme du candidat socialiste François Hollande, "il n’y a rien sur l’écologie". Lorsqu’on lui demande ce qu’elle entend par "un bon score", Éva Joly répond : "Je ne le sais pas. Faire du mieux que je peux…".

Première publication : 09/03/2012

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    À Roubaix, Eva Joly dévoile son projet présidentiel

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE 2012

    La "francophobie" au cœur de la guerre entre Marine Le Pen et Eva Joly

    En savoir plus

  • FRANCE

    Eva Joly dévoile les priorités des écologistes pour 2012

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)